FRANCE INFO 🔵 INFO FRANCEINFO. Chantage Ă  la vidĂ©o intime Ă  Saint-Etienne : une nouvelle mise en examen pour l’ancien adjoint Samy KĂ©fi-JĂ©rĂ´me – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

FRANCE INFO 🔵 INFO FRANCEINFO. Chantage Ă  la vidĂ©o intime Ă  Saint-Etienne : une nouvelle mise en examen pour l’ancien adjoint Samy KĂ©fi-JĂ©rĂ´me

Samy KĂ©fi-JĂ©rĂ´me Ă©tait dĂ©jĂ  mis en examen pour chantage dans cette affaire. Il est soupçonnĂ© d’avoir co-organisĂ© un complot visant Ă  faire chanter un autre adjoint, Gilles-Artigues, avec une vidĂ©o intime.

Radio France


Publié



Temps de lecture : 1 min

La mairie de Saint-Etienne (Loire), le 1er septembre 2022. (R?MY PERRIN / MAXPPP)

Après une nouvelle audition par les juges d’instruction, Samy KĂ©fi-JĂ©rĂ´me, ancien adjoint du maire de Saint-Etienne a Ă©tĂ© mis en examen mardi 6 fĂ©vrier pour participation Ă  une association de malfaiteurs, dans l’affaire du chantage Ă  la vidĂ©o intime Ă  la mairie de Saint-Etienne, a appris franceinfo. Samy KĂ©fi-JĂ©rĂ´me Ă©tait dĂ©jĂ  mis en examen pour chantage dans cette affaire.

L’ancien adjoint Ă  l’Ă©ducation de la mairie de Saint-Étienne est soupçonnĂ© d’avoir co-organisĂ© un complot visant Ă  faire chanter un autre adjoint, Gilles-Artigues, avec une vidĂ©o intime. Il avait dĂ©missionnĂ© de ses fonctions Ă  la mairie de Saint-Etienne en septembre 2022, après sa mise en cause dans l’affaire.

Trois autres personnes sont mises en examen : le maire, GaĂ«l Perdriau, son directeur de cabinet, Pierre Gauttieri, et Gilles Rossary-Lenglet, l’homme qui avait rĂ©vĂ©lĂ© l’affaire et reconnu son propre rĂ´le dans le Kompromat. GaĂ«l Perdriau est triplement mis en examen, pour chantage, participation Ă  une association de malfaiteurs en vue de commettre un chantage et dĂ©tournement de fonds publics par un dĂ©positaire de l’autoritĂ© publique.

Samy KĂ©fi-JĂ©rĂ´me est Ă©galement soupçonnĂ© d’avoir participĂ© Ă  un deuxième volet de l’affaire : un chantage du mĂŞme genre sur un ancien maire de Saint-Etienne, Michel Thiollière, rĂ©vĂ©lĂ© Ă  nouveau par MĂ©diapart. Dans cette affaire, il n’est pas mis en examen, mais a Ă©tĂ© placĂ© sous le statut de tĂ©moin assistĂ©, a appris le service police-justice de franceinfo, toujours de sources concordantes.

ContactĂ© par franceinfo, son avocat, Me Mathias Chichportich, n’a pas souhaitĂ© faire de commentaire.

Bouton retour en haut de la page
Fermer