FRANCE INFO 🔵 Football : la Coupe du monde au Qatar a entraĂ®nĂ© une augmentation de la gravitĂ© des blessures dans les plus grands championnats europĂ©ens – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

FRANCE INFO 🔵 Football : la Coupe du monde au Qatar a entraîné une augmentation de la gravité des blessures dans les plus grands championnats européens

Selon une Ă©tude publiĂ©e par groupe d’assurance Howden, les joueurs internationaux ayant participĂ© au Mondial 2022 ont passĂ© en moyenne huit jours de plus sur le banc de touche en raison de blessures dans les mois qui ont suivi la compĂ©tition.

Radio France


Publié



Temps de lecture :
2 min

Pedro Neto, joueur de Wolverhampton Wanderers et international portugais, sort sur blessure le 28 octobre 2023. (ADRIAN DENNIS / AFP)

La Coupe du monde du Qatar 2022 a entraĂ®nĂ© une augmentation de la gravitĂ© des blessures chez les joueurs des cinq plus grands championnats en Europe, selon une Ă©tude publiĂ©e par groupe d’assurance Howden, lundi 20 novembre. La Premier League anglaise et la Bundesliga en Allemagne ont Ă©tĂ© les championnats qui ont Ă©tĂ© les plus touchĂ©s par les blessures.

Alors que le monde du football s’interroge sur la pertinence de renouveler l’expĂ©rience d’organiser un Mondial au cĹ“ur de l’hiver, les consĂ©quences sur les organismes des joueurs semblent nĂ©fastes, si on en croit cette troisième Ă©tude du genre. Ce rapport intervient un an après la compĂ©tition.

Les joueurs internationaux ayant participĂ© Ă  la Coupe du monde au Qatar ont passĂ© en moyenne huit jours de plus sur le banc de touche en raison de blessures dans les mois qui ont suivi la compĂ©tition, selon l’Ă©tude.

“En octobre 2022, 88 blessures ont entraĂ®nĂ© une immobilisation des joueurs pendant 11,35 jours en moyenne avant la Coupe du monde, contre 19,41 jours en janvier 2023 après le tournoi”, indique Howden. Après le Mondial au Qatar, les blessures Ă  la cheville ont augmentĂ© de 170%, au mollet et au tibia de 200% et aux ischio-jambiers de 130%.

La Premier League et la Bundesliga, qui comptaient respectivement 23,6 % et 14,8 % des joueurs participant Ă  la Coupe du monde, ont enregistrĂ© 49 blessĂ©s et 46 blessĂ©s au-delĂ  du Rhin. C’est largement plus que La Liga (18), la Ligue 1 (11) et la Serie A (12).  Le groupe d’assurance fait remarquer que la pause imposĂ©e en Allemagne après la Coupe du monde (reprise le 20 janvier), n’a pas eu d’effet sur la santĂ© des joueurs.

Toujours selon l’Ă©tude de Howden, près de 44% des joueurs licenciĂ©s dans les cinq championnats europĂ©ens et prĂ©sents au Qatar ressentaient une usure psychique après l’Ă©preuve et 23% de la fatigue mentale.

Enfin, une augmentation de la gravitĂ© des blessures, c’est aussi une augmentation des coĂ»ts. Ils ont grimpĂ© de près de 30%, de 553,62 millions d’euros Ă  704,89 millions d’euros dans le Top 5 des championnats europĂ©ens.

Bouton retour en haut de la page
Fermer