FRANCE INFO 🔵 Festivals d’Ă©tĂ© : une 32e Ă©dition des Vieilles Charrues, sur fond de conflit avec la municipalitĂ© de Carhaix et de menaces d’expatriation – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

FRANCE INFO 🔵 Festivals d’Ă©tĂ© : une 32e Ă©dition des Vieilles Charrues, sur fond de conflit avec la municipalitĂ© de Carhaix et de menaces d’expatriation

L’Ă©dition 2024 du festival dĂ©bute jeudi, mais la suivante n’Ă©tait pas assurĂ©e, en raison d’un conflit entre les organisateurs et la municipalitĂ© de Carhaix. Une 33e Ă©dition est dĂ©sormais confirmĂ©e, sans plus de prĂ©cisions.

Radio France


Publié



Temps de lecture : 1 min

FRANCE INFO 🔵 Festivals d’Ă©tĂ© : une 32e Ă©dition des Vieilles Charrues, sur fond de conflit avec la municipalitĂ© de Carhaix et de menaces d’expatriation

David Guetta assure jeudi 11 juillet le lancement de la 32e Ă©dition des Vieilles Charrues. C’est l’un des plus gros festivals du pays, mais depuis plusieurs semaines, ce n’est pas l’affiche mais le contexte politique qui fait beaucoup parler. Le maire de Carhaix rĂ©clame notamment au festival une nouvelle taxe de plusieurs centaines de milliers d’euros pour l’occupation des terrains, faisant planer la menace d’une expatriation, voire d’une disparition de l’Ă©vĂ©nement. 

Une chose est sĂ»re, la 32e Ă©dition des Vieilles Charrues sera bien lancĂ©e ce soir. Avant David Guetta, le groupe Gossip, les Français de L’ImpĂ©ratrice ou Cerrone feront danser la prairie de Kerampuilh Ă  Carhaix, lieu historique d’accueil des Vieilles Charrues chaque annĂ©e depuis 1992. Ă€ l’époque, le festival avait Ă©tĂ© cofondĂ© par Christian Troadec, le maire actuel de Carhaix. Depuis, les tensions n’ont cessĂ© de grandir avec les organisateurs.

Au printemps, celui qui dirige la ville de Centre-Bretagne depuis 23 ans avait dĂ©cidĂ© de demander une redevance pour la mise Ă  disposition du terrain aux organisateurs du festival. La municipalitĂ© rĂ©clame près de 400 000 euros, et souhaite la rĂ©duction de la taille du camping, pourtant vital pour le festival, ainsi que la prĂ©emption d’un bâtiment dans lequel l’association Ă  la tĂŞte des Vieilles Charrues voulait installer ses bureaux. 

Ces trois sujets crispants, occasionnant prises de tĂŞte et prises de bec, ont abouti Ă  une rĂ©union de mĂ©diation mercredi 10 juillet. Autour de la table, le prĂ©sident de rĂ©gion Bretagne (ex-PS) LoĂŻg Chesnais-Girard, le maire de Carhaix, le prĂ©sident du dĂ©partement (divers droite) MaĂ«l de Calan et le prĂ©fet du Finistère Alain Espinasse.« Tout le monde est d’accord pour que le festival des Vieilles Charrues reste Ă  Carhaix », a confirmĂ© ce dernier Ă  l’issue d’une rĂ©union de deux heures, en indiquant des solutions Ă©taient en cours d’Ă©laboration. Ils n’ont pas donnĂ© plus de prĂ©cisions pour l’instant mais un accord global a Ă©tĂ© conclu : la ville a besoin de ses Charrues. Une nouvelle rĂ©union est prĂ©vue le 15 octobre. 

Bouton retour en haut de la page
Fermer