FRANCE INFO đŸ”” Élections europĂ©ennes : Jordan Bardella toujours largement en tĂȘte, la dynamique RaphaĂ«l Glucksmann se confirme, selon notre sondage – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

FRANCE INFO đŸ”” Élections europĂ©ennes : Jordan Bardella toujours largement en tĂȘte, la dynamique RaphaĂ«l Glucksmann se confirme, selon notre sondage

À moins d’un mois du scrutin, les socialistes comme la majoritĂ© prĂ©sidentielle restent largement distancĂ©s par le Rassemblement national, d’aprĂšs les rĂ©sultats d’un sondage Ipsos pour Radio France et « Le Parisien ».

Radio France


Publié



Temps de lecture : 3 min

Affiche pour les élections européennes, à Strasbourg (Bas-Rhin), le 8 avril 2024. (JEAN-MARC LOOS / MAXPPP)

Franceinfo tient Ă  rappeler qu’un sondage n’est pas une prĂ©diction, mais une photographie de l’opinion Ă  un instant donnĂ©. Un sondage est nĂ©cessairement assorti d’une marge d’erreur, dite aussi « marge d’incertitude » ou « intervalle de confiance ». Plus l’Ă©chantillon est faible, plus la marge d’erreur progresse.

La dynamique de la tĂȘte de liste du PS et de Place publique, RaphaĂ«l Glucksmann, se confirme avec 14,5% des intentions de vote (+1,5 point en un mois) aux Ă©lections europĂ©ennes des 8 et 9 juin prochains, et l’Ă©cart se rĂ©duit avec la candidate Renaissance ValĂ©rie Hayer, qui se stabilise Ă  16%, selon un sondage Ipsos pour Radio France et Le Parisien publiĂ© mercredi 15 mai.

À moins d’un mois du scrutin, les socialistes comme la majoritĂ© prĂ©sidentielle restent largement distancĂ©s par le Rassemblement national. La liste portĂ©e par Jordan Bardella est crĂ©ditĂ©e de 31% des intentions de vote, soit un point de moins qu’en avril dernier.

DerriĂšre ce trio de tĂȘte, les autres candidats affichent toujours des scores Ă  un chiffre. La liste de La France insoumise portĂ©e par Manon Aubry gagne un point par rapport au mois dernier, avec 8% d’intentions de vote. Tandis que François-Xavier Bellamy et la liste Les RĂ©publicains, pointent Ă  7% d’intentions de vote (+0,5%). La liste des Écologistes portĂ©e par Marie Toussaint passe Ă  6,5% (-0,5%). Quant Ă  la liste ReconquĂȘte! de Marion MarĂ©chal, elle, perd 0,5 point mais reste au-dessus du seuil minimum pour Ă©lire des eurodĂ©putĂ©s, avec 6% des intentions de vote. Le Parti communiste, portĂ© par LĂ©on Deffontaines, perd un point (2%). Les autres listes recueillent entre 0 et 1,5% des intentions de vote.

Selon notre sondage, prĂšs de 70% des personnes interrogĂ©es (69%) assurent que leur choix est dĂ©finitif, contre 63% au mois d’avril. Une certitude notamment visible chez les Ă©lecteurs du Rassemblement national (87%). 74% des soutiens de la majoritĂ© prĂ©sidentielle (Renaissance, MoDem Horizons, UDI) sont certains de leur choix de bulletin le 9 juin. 70% des personnes interrogĂ©es ayant l’intention de voter pour LFI sont sĂ»res qu’elles le feront (contre 63% au dernier sondage). En revanche, seuls 58% des soutiens de RaphaĂ«l Glucksmann revendiquent un choix dĂ©finitif, alors qu’ils Ă©taient 60% en avril, prĂ©figurant ainsi un Ă©lectorat plus versatile.

Les prĂ©visions d’abstention sont en lĂ©ger dĂ©clin depuis notre dernier sondage du mois d’avril. 45% des personnes interrogĂ©es ont l’intention d’aller voter. C’est deux points de plus qu’il y a un mois. Lors des Ă©lections europĂ©ennes de 2019, la participation s’Ă©tablissait Ă  50,1%.

Parmi les thĂ©matiques qui vont compter dans le choix de vote des Ă©lecteurs le 9 juin, le pouvoir d’achat arrive en tĂȘte des motivations des personnes interrogĂ©es, Ă  53%. L’immigration est citĂ©e par 33% des sondĂ©s. Le systĂšme de santĂ© est la troisiĂšme motivation des Français pour choisir quel bulletin glisser dans l’urne (30%).

Viennent ensuite les sujets de la protection de l’environnement (citĂ©e par 24% des sondĂ©s), la sĂ©curitĂ© des biens et des personnes (21%), la menace terroriste (17%), le niveau des inĂ©galitĂ©s sociales (16%) ou encore la « place de la France en Europe et dans le monde » (15%). La guerre en Ukraine n’est citĂ©e que par 14% des personnes interrogĂ©es comme motivation dans leur choix de vote.

**********

MĂ©thodologie : cette enquĂȘte a Ă©tĂ© menĂ©e du 13 au 14 mai, auprĂšs d’un Ă©chantillon de 1 530 personnes ĂągĂ©es de plus de 18 ans, constituant un Ă©chantillon national reprĂ©sentatif de la population française et inscrites sur les listes Ă©lectorales. La marge d’erreur est comprise entre 1 et 3,7 points.

Bouton retour en haut de la page
Fermer