FRANCE INFO 🔵 Bac 2024 : Nicole Belloubet lance une enquĂŞte après des notes « anormalement basses » attribuĂ©es Ă  des Ă©lèves d’un lycĂ©e juif – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

FRANCE INFO 🔵 Bac 2024 : Nicole Belloubet lance une enquĂŞte après des notes « anormalement basses » attribuĂ©es Ă  des Ă©lèves d’un lycĂ©e juif

Plusieurs Ă©lus ont interpellĂ© la ministre de l’Education nationale pour obtenir des Ă©claircissements sur les faits. « Un biais de notation » a Ă©tĂ© constatĂ© pour « 15 Ă©lèves » du lycĂ©e privĂ© sous contrat YabnĂ© Ă  Paris.

France Télévisions


Publié



Mis Ă  jour



Temps de lecture : 2 min

FRANCE INFO 🔵 Bac 2024 : Nicole Belloubet lance une enquĂŞte après des notes « anormalement basses » attribuĂ©es Ă  des Ă©lèves d’un lycĂ©e juif

La ministre de l’Education Nicole Belloubet a demandĂ©, jeudi 11 juillet, l’ouverture d’une enquĂŞte administrative après des accusations de discrimination au prĂ©judice d’Ă©lèves d’un lycĂ©e juif parisien lors de l’oral du bac 2024. « Vous avez Ă©tĂ© nombreux Ă  m’alerter sur cette situation. Dès connaissance des faits, j’ai demandĂ© Ă  mes services de lancer une enquĂŞte approfondie. Si les faits Ă©taient avĂ©rĂ©s, ils seraient intolĂ©rables dans notre Ă©cole. Et je ne laisserai rien passer », a-t-elle Ă©crit sur X.

Sur le mĂŞme rĂ©seau social, l’avocat Patrick Klugman, qui « a Ă©tĂ© mandatĂ© pour suivre la situation », affirme que le lycĂ©e privĂ© sous contrat YabnĂ© « a constatĂ© un biais de notation au prĂ©judice de 15 de ses Ă©lèves qui ont passĂ© l’oral de spĂ©cialitĂ© du bac devant deux jurys d’un mĂŞme centre d’examen Ă  Paris »« On parle de 9 points d’Ă©cart sur 20 en moyenne par rapport aux 123 autres candidats du lycĂ©e qui sont passĂ©s devant d’autres jurys. Cet Ă©cart qui n’est explicable ni statistiquement ni pĂ©dagogiquement fonde une suspicion de discrimination », a poursuivi l’avocat.

Il précise que le lycée, en relation avec le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), « a demandé à ce qu’une enquête administrative soit ouverte et à ce que les notes discriminatoires soient écartées pour ne pas porter préjudice aux élèves »

Plusieurs Ă©lus ont interpellĂ© la ministre de l’Education nationale pour obtenir des Ă©claircissements sur les faits et dĂ©noncer, s’ils devaient ĂŞtre avĂ©rĂ©s, une situation « extrĂŞmement grave ». « Je n’ose croire que des examinateurs de Paris 18 se soient livrĂ©s Ă  une telle discrimination. Une enquĂŞte s’impose effectivement très vite, Nicole Belloubet. Merci pour votre rĂ©activité », a dĂ©clarĂ© Caroline Yadan, dĂ©putĂ©e Renaissance de la huitième circonscription des Français Ă©tablis hors de France.

Ces Ă©lèves du lycĂ©e juif sous contrat YabnĂ©, situĂ© Ă  Paris, ont passĂ© leurs Ă©preuves du baccalaurĂ©at dans un lycĂ©e public du 18e arrondissement de la capitale. L’ancienne ministre socialiste Laurence Rossignol, sĂ©natrice, a enjoint sur X Ă  la ministre de l’Éducation de rĂ©agir. « Si les faits et l’antisĂ©mitisme sont avĂ©rĂ©s, c’est extrĂŞmement grave. Si c’est une rumeur, il faut y mettre fin », a-t-elle Ă©crit.

Bouton retour en haut de la page
Fermer