FRANCE 24 🔵 L’Otan s’alarme du rĂ´le de la Chine dans la guerre en Ukraine – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

FRANCE 24 🔵 L’Otan s’alarme du rĂ´le de la Chine dans la guerre en Ukraine

Les pays de l’Otan sont inquiets de l’aide apportĂ©e par la Chine Ă  la Russie dans sa guerre contre l’Ukraine. Un sujet qu’ils doivent aborder, jeudi, avec leurs partenaires d’Asie-Pacifique, avant une rencontre avec le prĂ©sident ukrainien, Volodymyr Zelensky. PĂ©kin a, en retour, accusĂ© l’Alliance « d’inciter Ă  la confrontation ». La Russie dit avoir prĂ©vu des « mesures » pour « contrer la menace sĂ©rieuse » posĂ©e par l’Otan.

Publié le : Modifié le :

3 mn

Publicité

Volodymyr Zelensky retrouve, jeudi 11 juillet, les dirigeants des 32 pays de l’Otan, en marge du sommet de l’Alliance atlantique Ă  Washington, qui consacre cette dernière journĂ©e Ă  Ă  la Chine.

Le partenariat stratĂ©gique entre Moscou et PĂ©kin dans la guerre contre l’Ukraine suscite de « profondes prĂ©occupations » au sein de l’Alliance atlantique, indique une dĂ©claration commune des pays de l’Otan, adoptĂ©e mercredi Ă  Washington.

« La Chine aide de façon dĂ©cisive la Russie dans sa guerre illĂ©gale d’agression contre l’Ukraine », a dĂ©noncĂ© mercredi le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’Otan Jens Stoltenberg, lors d’une confĂ©rence de presse.

L’Otan accuse la Chine de fournir des Ă©quipements Ă  double usage, civil et militaire, Ă  la Russie, comme des micro-processeurs.

Tous ces Ă©quipements permettent Ă  Moscou de « produire des missiles, des bombes, des avions et des armes », a affirmĂ© Jens Stoltenberg. Et le fait que cette accusation soit dĂ©sormais « clairement actĂ©e » par les pays de l’Otan est « un message très important » envers PĂ©kin, a-t-il soulignĂ©.

PĂ©kin dĂ©nonce la « rhĂ©torique belliqueuse » de l’Otan

De son cĂ´tĂ©, la Chine a dĂ©noncĂ© jeudi un communiquĂ© de l’Otan « empreint d’une mentalitĂ© digne de la Guerre froide et d’une rhĂ©torique belliqueuse », selon un communiquĂ© du porte-parole de la mission chinoise auprès de l’Union europĂ©enne (UE).

« L’Otan devrait cesser de faire du tapage sur une soi-disant menace chinoise, cesser d’inciter Ă  la confrontation et Ă  la rivalitĂ©, et contribuer davantage Ă  la paix et Ă  la stabilitĂ© dans le monde », a soulignĂ© ce reprĂ©sentant, dĂ©nonçant des propos « remplis » de « calomnies ».

La Russie, quant Ă  elle, prĂ©voit des « mesures » pour « contrer la menace sĂ©rieuse » posĂ©e par l’Otan, jugĂ©e « de facto pleinement impliquĂ©e dans le conflit autour de l’Ukraine », a dĂ©clarĂ© jeudi le porte-parole du Kremlin Dimitri Peskov, citĂ© par les agences russes.

Ă€ lire aussiL’Otan, rĂ©unie en sommet, muscle son soutien Ă  l’Ukraine

Le sujet doit ĂŞtre abordĂ© jeudi lors d’une rencontre entre les 32 dirigeants de l’Otan et leurs homologues du Japon, de la CorĂ©e du Sud, de l’Australie et de la Nouvelle-ZĂ©lande. PĂ©kin voit dans cette invitation un prĂ©texte de l’Otan pour Ă©tendre son influence en Asie. PĂ©kin a Ă©galement a exhortĂ© l’Otan Ă  arrĂŞter « d’inciter Ă  la confrontation » entre blocs. 

Entre cyberattaques, dĂ©sinformation et « activitĂ©s hybrides », la Chine reste une menace pour l’Alliance, mais aussi pour la sĂ©curitĂ© globale, selon la dĂ©claration commune de l’Otan.

Les dirigeants de l’Alliance ont ainsi accusĂ© la Chine « d’accroĂ®tre la menace que la Russie reprĂ©sente pour ses voisins et pour la sĂ©curitĂ© euro-atlantique ». PĂ©kin « ne peut rendre possible la poursuite de la plus grande guerre que l’Europe ait connue dans son histoire rĂ©cente sans que cela ne nuise Ă  ses intĂ©rĂŞts et Ă  sa rĂ©putation », ont-ils mis en garde.

Exercices militaires chinois avec les forces biélorusses

La Chine, qui dĂ©ment avec colère les accusations occidentales, a toujours refusĂ© de condamner l’invasion russe en Ukraine en fĂ©vrier 2022, entamant un rapprochement significatif avec Moscou. Mardi, elle a dĂ©noncĂ© les « diffamations » et « attaques » de l’Otan, après des mises en cause de son secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral.

Ă€ lire aussiSommet de l’Otan : l’Ukraine va recevoir des systèmes de dĂ©fense antiaĂ©rienne

Les pays de l’Otan vont ensuite retrouver le prĂ©sident ukrainien, lui aussi très inquiet de l’aide apportĂ©e par PĂ©kin Ă  Moscou. Et cela d’autant plus que la Chine a commencĂ© cette semaine des exercices militaires avec les forces biĂ©lorusses, Ă  la frontière de la Pologne, non loin de l’Ukraine.

Avec AFP

Bouton retour en haut de la page
Fermer