News-FRONT-FRNews-URGENT

BFM TV 🔵 Bordeaux: un mineur mis en examen pour l’incendie volontaire de la porte de la mairie

Le jeune homme est suspectĂ© d’avoir dĂ©clenchĂ© l’incendie pendant une manifestation contre la rĂ©forme des retraites fin mars. Quatre autres suspects sont Ă©galement mis en examen dans cette affaire.

Un mineur a Ă©tĂ© mis en examen pour l’incendie volontaire du porche de la mairie de Bordeaux, lors d’incidents ayant suivi une manifestation contre la rĂ©forme des retraites le 23 mars, a indiquĂ© vendredi le parquet de Bordeaux confirmant une information de Sud Ouest.

InterpellĂ© jeudi, cet homme de 17 ans a Ă©tĂ© mis en examen pour “dĂ©gradation de bien public par substance incendiaire en rĂ©union” et placĂ© sous contrĂ´le judiciaire.

Quatre autres hommes ont Ă©tĂ© mis en examen pour les mĂŞmes faits depuis le dĂ©but de l’enquĂŞte et deux font l’objet d’un placement en dĂ©tention provisoire.

Un ouvrage daté du 18e siècle

La massive porte en bois de la mairie de Bordeaux avait Ă©tĂ© incendiĂ©e le 23 mars au soir, après une journĂ©e de manifestation contre la rĂ©forme des retraites Ă©maillĂ©e de dĂ©bordements et quelques jours avant la visite en France, notamment Ă  Bordeaux, du roi Charles III d’Angleterre, finalement annulĂ©e le lendemain.

Le sinistre, dont les images avaient Ă©tĂ© largement reprises sur les rĂ©seaux sociaux et dans les mĂ©dias, avait durĂ© une quinzaine de minutes avant d’ĂŞtre Ă©teint par les pompiers.

DĂ©but avril, le maire Ă©cologiste Pierre Hurmic avait annoncĂ© l’organisation d’un vote en ligne pour que les habitants choisissent entre trois scĂ©narios de rĂ©paration: “refaire Ă  l’identique” cet ouvrage du 18e siècle, “rĂ©parer la porte incendiĂ©e et la conserver ainsi”, dans son aspect noir brĂ»lĂ©, ou “installer une porte rĂ©solument contemporaine, qui pourrait faire l’objet d’un concours” d’artistes.

J.D. avec AFP

Bouton retour en haut de la page
Fermer