FOOT MERCATO 🔵 Scènes terrifiantes Ă  la Copa AmĂ©rica ! – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

FOOT MERCATO 🔵 Scènes terrifiantes à la Copa América !

FOOT MERCATO 🔵 Scènes terrifiantes à la Copa América !

La Colombie rejoindra l’Argentine en finale de la Copa América. Peu avant la pause, un joli coup franc tiré par James Rodriguez sur Lerma, bien placé au deuxième poteau, décidait de l’issue de cette demie conclue sur le score de 1-0. Et ce alors que les Cafeteros ont joué toute la deuxième période en infériorité numérique suite à l’expulsion de Daniel Muñoz. Un deuxième acte particulièrement intense, avec des fautes et des interventions rugueuses de partout…

La suite après cette publicité

Les esprits se sont ainsi chauffés pendant toute cette deuxième période, et forcément, ça a dégénéré au coup de sifflet final. Les joueurs des deux équipes ont ainsi été au cœur d’une grosse échauffourée, tout comme les supporters des deux pays se sont aussi battus en tribunes. Rien d’inhabituel, malheureusement, mais la soirée a pris une autre tournure quand des joueurs uruguayens sont allés se battre avec des fans colombiens dans les tribunes. Darwin Núñez et Ronald Araujo sont notamment allés en découdre avec les supporters colombiens.

Ă€ lire
Le communiqué médical de l’Uruguay sur Ronald Araujo

La mère d’Ugarte s’est évanouie

Les forces de l’ordre sont même intervenues, sans trop de succès. De véritables moments de tension, puisque comme l’indique la presse locale, la mère de Manuel Ugarte s’est par exemple évanouie et a dû être prise en charge. La copine de Fede Valverde était aussi en panique dans les travées du Bank of America Stadium de Charlotte. José Maria Giménez, le défenseur uruguayen, a pris la parole pour expliquer que les joueurs sont notamment allés défendre leur famille présente dans les tribunes. Les proches des joueurs de la Celeste étaient ainsi importunés par des supporters colombiens.

La suite après cette publicité

« C’est une honte, notre famille était en danger et la police n’a rien fait. On a dû aller en tribunes pour protéger nos proches, certains avaient des bébés. Il n’y avait qu’un policier. Nos familles souffrent à cause de gens alcoolisés », a expliqué le défenseur de l’Atlético de Madrid. Ignacio Alonso, président de la Fédération Uruguayenne, a confirmé ces propos et a jeté la faute sur les fans colombiens : « les joueurs sont simplement allés protéger leur famille. […] La situation s’est aggravée, mais je pense que c’est une réaction naturelle. Nous aussi on a subi une tentative d’invasion de la tribune présidentielle, ils nous ont lancé des choses, on a dû faire rentrer des enfants pour les protéger ». Encore une soirée noire pour le football, en somme…

Pub. le
MAJ le

Bouton retour en haut de la page
Fermer