FOOT MERCATO 🔵 L’OL et Pierre Sage Ă  la croisĂ©e des chemins – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

FOOT MERCATO 🔵 L’OL et Pierre Sage à la croisée des chemins

L’invité surprise. Au début de l’exercice 2023-24, personne n’aurait pu prédire que Pierre Sage prendrait place sur le banc de l’Olympique Lyonnais. Quelques mois avant, le 14 juin plus exactement, il a fait son retour chez les Gones pour occuper le poste de directeur du centre de formation. Un rôle taillé sur mesure pour cet acharné de travail. Mais quand l’OL a sérieusement tangué sous les ordres de Fabio Grosso, il a été appelé à la rescousse par John Textor. Un choix réfléchi de la part de l’homme d’affaires américain, qui a appris à connaître le technicien et l’homme lors de ses visites à l’académie.

La suite après cette publicité

Le patron d’Eagle Football et Pierre Sage y ont souvent échangé concernant leur vision du ballon rond et bien d’autres sujets. Il a donc pensé à lui pour prendre les commandes de l’équipe quand d’autres poussaient en coulisses pour Jean-François Vulliez. Mais Textor a eu le dernier mot…et le nez creux. Nommé entraîneur intérimaire, le coach de 44 ans, qui devait initialement diriger quelques matches, a prouvé qu’il avait les épaules pour enfiler un costume bien plus grand : celui d’entraîneur principal. Bien entouré, il a su remettre les pensionnaires du Groupama Stadium sur le droit chemin. Celui de la victoire.

Ă€ lire
Quand l’OL demande à un supporter de rendre la pelouse

Un entraîneur qui fait l’unanimité

Sous ses ordres, les Gones ont remporté 13 rencontres toutes compétitions confondues (65% de succès à l’OL, meilleur ratio de l’histoire du club devant Gérard Houiller, 63,9%). Ils ont aussi concédé 2 nuls et ont perdu 5 matches. Un bilan plus que correct quand on sait d’où l’OL est parti…c’est-à-dire du fin fond de la Ligue 1. Quand il a été nommé, Lyon était 18e de L1. Aujourd’hui, le club est 10e du championnat (2e sur la phase retour en L1), alors qu’après 14 journées et 7 points pris aucune équipe ne s’était maintenue (0% de chance). Si tout n’est pas parfait, les Lyonnais vont mieux et jouent bien mieux. Sage a su relancer des joueurs dans le dur, comme Lacazette et Caqueret, tout en intégrant certaines recrues comme Matic. Il sait aussi gérer des cas plus épineux comme celui de Rayan Cherki, qu’il a continué à soutenir.

La suite après cette publicité

Enfin, il a permis à l’OL de croire en un titre et en l’Europe puisque son équipe jouera la finale de la Coupe de France le 25 mai prochain face au PSG ou Rennes. Ce qui était inespéré quand on regarde la saison lyonnaise au départ. De quoi donner de la joie et le sourire aux supporters, qui en ont bavé. Ces derniers apprécient, pour beaucoup, le natif de Lons-le-Saunier. C’est aussi le cas dans le club et dans le vestiaire où les échos sont positifs le concernant. D’ailleurs, les joueurs, pour beaucoup, veulent continuer à avancer main dans la main avec lui l’an prochain. Une décision qui appartient à John Textor.

Un avenir à régler

Hier, après le succès en Coupe de France, l’Américain a confié : «Pierre fait un super boulot. Il n’avait jamais été coach principal avant mais c’est le plus grand cerveau que l’on avait dans le club, dans notre académie. Les joueurs avaient besoin d’une bonne stratégie, d’une bonne communication, d’être bien encadrés. Les joueurs ont répondu favorablement, je suis content pour lui. Je pense que maintenant c’est bien un coach principal. Pour l’avenir, le but c’est de continuer de gagner tous ensemble. C’est pour cela qu’on l’a mis à ce poste. J’avais l’espoir qu’il fasse bien, mais personne n’imaginait qu’il ferait aussi bien. Je suis très heureux pour lui.» Des mots qui ont de quoi rassurer le coach.

La suite après cette publicité

Pourtant, son cas n’est pas encore réglé, lui qui a signé jusqu’à la fin de la saison et qui ne pourra pas passer son diplôme d’entraîneur en avril selon RMC Sport (l’OL doit payer 25 000 euros d’amende par rencontre, ndlr). Selon nos informations, il n’y a pas eu de rencontre entre Textor et Sage pour évoquer la suite et une possible prolongation. Mais l’envie est là du côté de l’entraîneur, qui n’a cessé de marquer des points ces derniers mois. La balle est dans le camp de son président, qui ne devra pas se tromper si jamais il décide de miser sur un entraîneur plus expérimenté. En effet, l’OL a réussi à se remettre d’aplomb avec Sage. Repartir de zéro ou presque avec un autre coach sera un pas en arrière mais aussi un risque si cela ne paye pas. John Textor est face à un casse-tête, lui qui attend certainement la suite de la saison pour se décider définitivement. Une victoire en Coupe de France pourrait l’aider à y voir plus clair…

Pub. le
MAJ le

Bouton retour en haut de la page
Fermer