FOOT MERCATO 🔵 L’Athletic allume le FC Barcelone et la RFEF pour Nico Williams – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

FOOT MERCATO 🔵 L’Athletic allume le FC Barcelone et la RFEF pour Nico Williams

FOOT MERCATO 🔵 L’Athletic allume le FC Barcelone et la RFEF pour Nico Williams

L’Espagne est en train de vivre un début d’été formidable. Vainqueur de l’équipe de France en demi-finale, la Roja jouera la finale de l’Euro face à l’Anglerre dimanche (21h) dans une position de favorite. Les Lamine Yamal, Dani Olmo et Nico Williams ont éclaboussé la compétition de leur talent malgré leur jeune âge (le joueur de Leipzig a déjà 26 ans néanmoins). Ils seront encore particulièrement scrutés face aux Three Lions, notamment les deux ailiers virevoltants. Lamine Yamal et Nico sont déjà les révélations de cette compétition. Ils pourraient même se retrouver en club après l’été.

La suite après cette publicité

Le Barça a fait du joueur de l’Athletic sa priorité pour renforcer le côté gauche de son attaque. Un accord aurait même été trouvé sur les termes d’un contrat. «En ce moment, on peut se permettre de faire un transfert comme celui de Nico Williams. Nous avons les moyens d’affronter ce transfert» a même déclaré Joan Laporta sur les ondes de Catalunya Radio en début de semaine. A-t-il arrangé son cas en tenant ce genre de propos ? Rien n’est moins sur puisque ce n’est pas du tout passé du côté du Pays basque. Le président de l’Athletic, Jon Uriarte, fulmine même lors d’une conférence de presse organisée par son club. Il accuse le Barça, mais aussi la fédération.

Ă€ lire
Le PSG réagit à la rumeur sur Lamine Yamal

L’Athletic est furieux

«Nico est un joueur complètement engagé avec l’Athletic Club. Il a été soumis à un bombardement de questions sur son avenir, de manière excessive et incontrôlée, alors même qu’il est concentré sur l’Euro, avec la Fédération espagnole de football, qui n’a pas su le protéger, entame le dirigeant. Le respect entre tous les acteurs qui composent le football est une base fondamentale, ou c’est ainsi que nous le concevons à l’Athletic Club, qui ne soumet pas les joueurs sous contrat avec d’autres clubs à la pression du public pour tenter de les recruter», poursuit-il très remonté.

La suite après cette publicité

«L’Athletic aspire à cela et sans limites. Nous montrons que nous avons un projet attractif et ambitieux pour nos joueurs et notre entraîneur. La preuve en est que nous avons récemment renouvelé deux de nos internationaux, Unai Simón (2029) et Vivian (2031). Nico, lui, a signé l’année dernière jusqu’en 2027, et des joueurs convoités comme Sancet, Prados, Julen Agirrezabala et Paredes se sont également engagés pour plusieurs saisons, pour donner quelques exemples», cite tour à tour Jon Uriarte avant d’insister sur la pérennité de son club.

Nico Williams a une clause libératoire de 58 M€

«L’Athletic Club est économiquement, socialement et sportivement capable de maintenir des joueurs de ce calibre dans sa structure, dont Nico Williams.» Après de telles déclarations, difficile d’imaginer la formation basque faciliter les négociations pour son ailier de 21 ans. Ce dernier est donc sous contrat jusqu’en 2027 mais dispose d’une clause libératoire de 58 M€. Voilà le montant dont il faudra s’affranchir si le Barça souhaite bel et bien s’offrir l’international espagnol (19 sélections, 3 buts). Il n’y aura aucun autre échappatoire possible.

Pub. le
MAJ le

Bouton retour en haut de la page
Fermer