FOOT MERCATO 🔵 BrĂ©sil : que devient Leandro DamiĂŁo, le buteur phare de la gĂ©nĂ©ration de Neymar ? – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

FOOT MERCATO 🔵 Brésil : que devient Leandro Damião, le buteur phare de la génération de Neymar ?

Chaque année la planète foot fait la connaissance avec des diamants bruts à polir, des jeunes pépites à développer. S’il y a bien un pays habitué à livrer des cargaisons remplies de talents, c’est bien le Brésil. Au pays de Ronaldo, Ronaldinho et Pelé, les vagues de belles générations envahissent l’Europe pour le plus grand bonheur des grandes écuries. Mais parfois tout ne se passe pas comme prévu et c’est le cas de l’attaquant Leandro Damião. Son nom vous dit peut-être quelque chose : il était le numéro 9 attitré de le Seleção aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 (médaille d’argent). Aux côtés de Neymar, Lucas Moura ou encore Ganso, Damião faisait partie des jeunes cracks brésiliens dont l’avenir s’annonçait radieux. Pour différentes raisons, le public européen ne l’a jamais réellement vu à l’œuvre.

La suite après cette publicité

Au cours de l’été 2013, il a reçu des offres du club anglais de Tottenham et du club italien du Napoli. Il était sur le point de rejoindre les Partenopei mais l’accord a échoué en raison d’un désaccord lié aux «contrats de sponsoring». De plus, le club de Campanie a recruté Gonzalo Higuaín après l’échec des négociations pour l’attaquant brésilien. Le président de Naples, Aurelio De Laurentiis, avait déclaré quelques mois plus tard que l’entraîneur espagnol, Rafa Benítez, préférait pourtant Damião au lieu d’Higuaín. Ce transfert avorté avait beaucoup touché le joueur de 23 ans à l’époque qui avait ainsi réalisé une dernière sous ses standards habituels. Pourtant, l’attaquant formé à l’Atlético Ibirama qui a explosé au SC Internacional (150 matchs, 73 buts) a connu une carrière loin d’être inintéressante.

Ă€ lire
Palmeiras : Endrick est totalement épuisé

Une légende au Japon

Après avoir paraphé un contrat de cinq ans avec le club de Santos et enchaîné plusieurs prêts à Cruzeiro, au Betis Séville (3 apparitions seulement), Flamengo et Internacional, Leandro Damião a quitté son Brésil natal. Alors qu’il était sur le point de signer au Betis, son club de Santos s’est retiré des négociations, ce qui a conduit le joueur à aller au tribunal contre la direction pour négocier une rupture de son contrat. Après un nouveau transfert en Europe avorté, le buteur auriverde a signé au Japon dans le club de Kawasaki Frontale. Au pays du Soleil Levant, le Brésilien est devenu une véritable légende, où il a continué à célébrer ses buts en mimant une grosse moustache avec ses doigts en hommage à son père : «Les Japonais aiment beaucoup les célébrations, ils partagent en grande partie la joie du peuple brésilien. Et là aussi, la moustache leur a particulièrement marqué. Aujourd’hui encore, ils envoient des photos avec la pose, affirmant que je leur manque et me remerciant pour les buts que j’ai marqués», avait déclaré l’attaquant dans un entretien à la Globo. Depuis son départ de l’Internacional en 2018 (où il était revenu en prêt), il a remporté deux titres de J.League (2020 et 2021), deux Super Coupes du Japon (2019 et 2021), une Coupe de la Ligue japonaise (2019) et une Coupe de l’Empereur (2021).

La suite après cette publicité

Nommé MVP de la saison 2021 après avoir terminé meilleur buteur du championnat japonais avec 23 réalisations, Leandro Damião a tout gagné, tout réussi au Japon. Auteur de cinq saisons pleines (127 matchs, 53 buts) sous le maillot de Kawasaki Frontale, le contrat du Brésilien a pris fin. Même s’il a reçu de nombreuses offres lucratives des équipes japonaises. A 34 ans, les objectifs de carrière de Damião ont changé, comme il l’expliquait récemment : «Il était temps de partir, de chercher un nouvel air, d’aller ailleurs. C’est pour ça que je n’ai pas voulu continuer, je pense que mon travail était fait là-bas. Je ne voulais pas m’installer. J’ai toujours été un joueur qui veut concourir, qui veut jouer et aider l’équipe. Ma carrière veut toujours quelque chose de plus». Malgré la décision claire de quitter Kawasaki Frontale, le joueur considère le temps qu’il y a passé avec une grande gratitude. Damião assure que le confort de la famille, le soutien des supporters japonais et le développement professionnel sont des raisons d’être très fier de cette page qui s’est fermée.

Un retour au Brésil attendu

Leandro Damião a fait le choix de retourner au bercail en février dernier et s’est ainsi engagé pour une saison à Coritiba. A 34 ans, il totalise 580 matchs et 225 buts parmi les clubs dans lesquels il a évolué. Il entame désormais un nouveau chapitre de sa carrière dans un nouveau club brésilien et retrouve ainsi l’entraîneur Guto Ferreira. En effet, le tacticien a été décisif dans le choix du joueur pour le projet présenté par le club. Les deux ont travaillé ensemble en 2017 à Internacional : «Les attentes sont élevées. C’est un club historiquement champion et je suis extrêmement motivé par les défis. Aux côtés de mes coéquipiers, nous obtiendrons d’excellents résultats et apporterons de la joie à ces fans passionnés», a expliqué Damião à la Globo. D’ailleurs, Damião réalise de solides débuts avec 2 buts inscrits en 4 rencontres du championnat régional du Paranaense. Le championnat national débutera le 19 avril prochain.

La suite après cette publicité

Selon l’avant-centre, les saisons passées au Japon l’ont aidé à mûrir et à acquérir des compétences importantes pour améliorer sa façon de jouer. L’international brésilien (17 sélections, 3 buts) signe son grand retour en Amérique du Sud avec quatre années de plus dans la besace. Il garantit être plus mature, plus calme et plus polyvalent dans son jeu offensif : «J’ai beaucoup affronté Coritiba et j’ai ressenti cette pression. C’est toujours difficile de jouer ici, les fans nous soutiennent beaucoup, et c’est quelque chose de très important pour nous, joueurs qui sommes sur le terrain. Il est important d’avoir tous les supporters à nos côtés qui nous soutiennent. J’espère que nous pourrons être heureux et que Coritiba gagnera, que je marque ou non un but». Rétrogradé en Série B, Leandro Damião aura la lourde responsabilité d’endosser un rôle de leader dans l’effectif pour ainsi guider le club basé dans le Paraná et revenir dans l’élite brésilienne dès la saison prochaine.

Pub. le
MAJ le

Bouton retour en haut de la page
Fermer