FOOT MERCATO 🔵 Bayern Munich : le vestiaire pourrit de l’intĂ©rieur – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

FOOT MERCATO 🔵 Bayern Munich : le vestiaire pourrit de l’intérieur

Loué pour son modèle de gestion, le Bayern Munich connaît de nombreuses difficultés ces dernières saisons. En fin de saison dernière, Oliver Kahn (PDG) a été démis de ses fonctions. Même chose pour le directeur sportif Hasan Salihamidžić. Deux départs de taille. Mais le travail des deux hommes n’a pas été jugé satisfaisant après un exercice où les pensionnaires de l’Allianz Arena ont connu de grandes difficultés. Malgré un titre de champion d’Allemagne, ils ont été éliminés en Ligue des Champions et en Coupe d’Allemagne, deux objectifs du club.

La suite après cette publicité

Des joueurs en colère

En 2023, le Bayern Munich s’est aussi séparé de Julian Nagelsmann. Ses méthodes et surtout son attitude n’ont pas été du goût de ses patrons, qui n’ont pas hésité à le remplacer en mars par Thomas Tuchel. Mais ce dernier connaît aussi de grandes difficultés depuis son arrivée en Bavière. Éliminé cette saison en Coupe d’Allemagne face à Sarrebruck, une équipe de D3, il est toujours en lice en Ligue des Champions, où son équipe va défier demain la Lazio Rome en 1/8e de finale aller, ainsi qu’en Bundesliga. Mais les Munichois, deuxièmes, sont à 5 longueurs du Bayer Leverkusen, leader. L’équipe de Xabi Alonso a battu le Bayern samedi (3-1).

Ă€ lire
Bayern Munich : une affiche « Tuchel out » au centre d’entraînement

Une défaite qui a fait exploser le club à tous les étages. Du côté des joueurs, Thomas Müller a fait passer quelques messages dans la presse après le match. «Je suis vraiment contrarié. Félicitations à Leverkusen, c’est une victoire absolument méritée. À l’entraînement, nous montrons de bien meilleures approches, car nous sommes plus courageux et jouons davantage au football. Parfois, nous manquons de liberté dans les matchs, nous réfléchissons trop. Leverkusen joue simplement, ils cherchent des solutions. Quand les choses se compliquent, nous devons mettre le ballon dans la moitié de terrain adverse plus souvent.»

La suite après cette publicité

Un vestiaire qui se fissure

Puis, il en a remis une couche : «aucun d’entre nous n’a pris ses responsabilités pour mener le jeu. Cela s’explique par notre manque d’audace, nous les joueurs, notre manque d’agressivité et notre mauvaise lecture du match. Ce n’est pas la faute de l’entraîneur. Regardez Leverkusen, tous les mouvements ne sont pas planifiés. Ils jouent juste. Ils jouent au football.» Une sortie coup de poing de l’attaquant, qui n’était pas le seul à l’avoir mauvaise. Resté sur le banc tout le match, Matthijs de Ligt était « en colère » contre TT, a indiqué Bild. Le Néerlandais n’a pas apprécié les choix de son coach.

Ce dernier a préféré aligner Eric Dier, qui vient d’arriver, Kim Min-jae, qui revenait de la Coupe d’Asie des Nations, et Dayot Upamecano, de retour de blessure. Le média allemand a précisé que les relations entre le défenseur et Tuchel sont glaciales. Ce mardi, c’est au tour de Sport 1 de faire des révélations sur le groupe bavarois. Ainsi, on apprend que plusieurs membres du vestiaire ne sont pas satisfaits de la qualité de l’équipe. Selon eux, de nombreux joueurs arrivés ces dernières années n’ont pas l’ADN Bayern. De quoi diviser un peu plus une formation qui manque de leaders et qui devra encore faire des changements dans les prochains mois, selon Sport 1.

Pub. le
MAJ le

Bouton retour en haut de la page
Fermer