EURONEWS 🔵 L’influence d’Emmanuel Macron auprès de l’UE vacille – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

EURONEWS 🔵 L’influence d’Emmanuel Macron auprès de l’UE vacille

La défaite du parti présidentiel lors des élections européennes et la possibilité de voir l’extrême droite remporter les élections législatives, affaiblissent la voix du président français.

PUBLICITÉ

La dĂ©cision du prĂ©sident français de dissoudre l’AssemblĂ©e nationale provoque une onde jusqu’Ă  Bruxelles. Cette annonce ouvre la porte Ă  une pĂ©riode de flottement dans le processus institutionnel de l’UE.

D’une part, Emmanuel Macron sort affaibli de la dĂ©faite de son parti aux Ă©lections europĂ©ennes. D’autre part, le dirigeant français pourrait se prĂ©senter le mois prochain devant ses partenaires en situation de cohabitation si l’extrĂŞme droite l’emporte lors des Ă©lections lĂ©gislatives anticipĂ©es, avec pour consĂ©quence un affaiblissement de sa voix.

« On se souvient du discours de la Sorbonne au mois d’avril oĂą il Ă©tait très ambitieux. Il a appelĂ© Ă  des actions ambitieuses pour l’Union europĂ©enne. Il sera peut-ĂŞtre moins en position d’imposer cet agenda-lĂ  Ă  ses partenaires europĂ©ens, moins en position de pointer la direction Ă  suivre pour l’Union europĂ©enne« , estime Eric Maurice, analyste au European Policy Centre.

Emmanuel Macron avait jouĂ© en 2019 le rĂ´le de faiseur de roi. Il avait donnĂ© le nom d’Ursula von der Leyen Ă  la prĂ©sidence de la Commission europĂ©enne, il avait obtenu la prĂ©sidence de la Banque centrale europĂ©enne pour la France et il Ă©tait parvenu Ă  offrir un portefeuille imposant au Commissaire français. En cas de cohabition, le prĂ©sident risque de voir cette dynamique s’enrayer.

« Cela pourrait rendre les choses plus difficiles au niveau européen si, disons, (Emmanuel) Macron a son mot à dire sur la scène nationale, et Jordan Bardella en tant que Premier ministre pourrait entraver son enthousiasme au niveau européen« , juge Sophia Russack, analyste au Centre for European Policy Studies.

Les nĂ©gociations dĂ©buteront la semaine prochaine pour rĂ©partir les diffĂ©rents postes majeurs de l’Union, Ă  savoir la prĂ©sidence de la Commission europĂ©enne, du Conseil europĂ©en et le responsable de la diplomatie de l’UE.

Le poids Ă©conomique et dĂ©mographique de la France et de l’Allemagne rend les deux capitales incontournables dans l’UE, mais le contexte politique n’est pas favorable aux deux dirigeants.

« Les deux leaders, supposĂ©s les plus importants, Olaf Scholz et Emmanuel Macron, sortent affaiblis de ces Ă©lections. Cela pourrait donc donner un peu plus d’espace aux leaders des autres grands pays, comme la Pologne, l’Italie et l’Espagne« , constate Sophia Russack.

Les élections législatives françaises auront lieu le 30 juin et le 7 juillet.

Bouton retour en haut de la page
Fermer