EURONEWS 🔵 De possibles « crimes de guerre » commis lors de la libĂ©ration de quatre otages Ă  Gaza (ONU) – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

EURONEWS 🔵 De possibles « crimes de guerre » commis lors de la libération de quatre otages à Gaza (ONU)

Selon l’ONU, de possibles « crimes de guerre » ont Ă©tĂ© commis Ă  Gaza par les forces israĂ©liennes et des groupes armĂ©s palestiniens dans le cadre d’un raid meurtrier des forces israĂ©liennes qui a permis de libĂ©rer quatre otages samedi 8 juin.

PUBLICITÉ

Le porte-parole du bureau, Jeremy Laurence, a exprimĂ© son inquiĂ©tude quant Ă  d’Ă©ventuelles violations des règles de proportionnalitĂ© et de prĂ©caution par les forces israĂ©liennes lors du raid de samedi dans le camp de rĂ©fugiĂ©s de Nuseirat. 

Les autoritĂ©s sanitaires palestiniennes affirment qu’au moins 274 Palestiniens, dont des dizaines de femmes et d’enfants, ont Ă©tĂ© tuĂ©s lors de l’opĂ©ration. 

Selon lui, les groupes armĂ©s palestiniens qui retiennent des otages dans des zones densĂ©ment peuplĂ©es font courir des “risques supplĂ©mentaires” aux civils qui se trouvent Ă  proximitĂ© ainsi qu’aux otages en raison des hostilitĂ©s. 

« Toutes ces actions menĂ©es par les deux parties peuvent ĂŞtre assimilĂ©es Ă  des crimes de guerre”, a-t-il dĂ©clarĂ© lors d’une rĂ©union d’information de l’ONU Ă  Genève.  

“La manière dont cela a Ă©tĂ© menĂ© est catastrophique, car les civils, une fois de plus, ont Ă©tĂ© pris en plein milieu de tout cela”, a ajoutĂ© Jeremy Laurence, faisant rĂ©fĂ©rence Ă  la fois Ă  l’opĂ©ration militaire israĂ©lienne et au conflit qui dure depuis plus de huit mois. 

Faisant allusion au « calvaire » des otages et de leurs familles, il a dĂ©clarĂ© que « le fait que quatre otages soient maintenant libres est Ă©videmment une très bonne nouvelle. Ces otages n’auraient jamais dĂ» ĂŞtre enlevĂ©s. Il s’agit d’une violation du droit humanitaire international. Ils doivent ĂŞtre libĂ©rĂ©s. Tous. Rapidement. » 

Bouton retour en haut de la page
Fermer