CAPITAL 🔵 CrĂ©dit immobilier : des taux proches de 3% en 2024 ? – Shango Media
Finance-FR

CAPITAL 🔵 Crédit immobilier : des taux proches de 3% en 2024 ?

Crédit immobilier


Temps de lecture:


1 min


Les taux des crédits immobiliers devraient continuer à diminuer jusqu’à la fin de l’année 2024, prédit le courtier Cafpi. Les élections législatives n’ont pas bousculé le marché, en pleine reprise.


© Illustration Capital/Freepik

La donne a-t-elle changé ? Alors que les taux de crédit immobilier diminuent de manière continue depuis le début de l’année, les élections législatives ont pu, pendant un court moment, faire craindre une remontée. Le taux de la dette française sur 10 ans, aussi appelée Obligation assimilables du Trésor (OAT), et qui sert de référence aux banques pour déterminer le coût de leur crédit, a augmenté de 0,30 point entre le 25 juin et le 2 juillet. Au lendemain du premier tour, les investisseurs craignaient principalement que le Rassemblement national prenne le pouvoir en France et ont ainsi fait monter le coût de la dette française à 3,30%.

Mais depuis, les choses se sont calmées. Les taux sont retombés progressivement pour atteindre 3,14%. Ce qui fait dire au courtier Cafpi que les taux des crédits immobiliers devraient poursuivre leur baisse d’ici la fin de l’année 2024. «L’OAT 10 ans semble se stabiliser. On retrouve ainsi des niveaux de taux équivalents à ceux pratiqués il y a 2 ans. L’inflation, qui a reflué plus vite qu’attendu à 2,1%, ainsi que les évolutions de ces derniers mois, laissent raisonnablement penser que les taux de crédit moyens pourraient avoisiner 3,30% en fin d’année», souligne le courtier dans un communiqué publié le 10 juillet. Selon l’Observatoire Crédit Logement CSA, le taux moyen en mai s’élève à 3,73%.

La suite sous cette publicité

Publicité

La suite sous cette publicité

Publicité

Ă€ lire aussi :

Crédit immobilier : jusqu’où les taux vont-ils descendre en 2024 ?

La BCE en appui

Dans le mĂŞme temps, la Banque centrale europĂ©enne a abaissĂ© ses taux directeurs de 0,25 point le 6 juin, diminuant le coĂ»t de refinancement des banques, c’est-Ă -dire leur capacitĂ© Ă  avoir accès Ă  des liquiditĂ©s. Les analystes tablent sur une seconde baisse Ă  l’automne, ce qui permettrait aux banques de continuer Ă  baisser leur taux de crĂ©dit.

Les prédictions de Cafpi rejoignent ainsi celles de l’Observatoire Crédit Logement CSA. Ce dernier affirmait en janvier que les taux pourraient atteindre, toute durée confondue, 3,25% d’ici la fin de l’année. Une baisse de 1 point sur un an, qui permettrait d’atténuer en grande partie l’explosion des taux qui a eu lieu en 2023. Michel Mouillart, professeur d’économie et porte-parole de l’Observatoire Crédit Logement CSA, soulignait ainsi que les baisses de taux successives qui interviendront au second semestre 2024 allaient «émerveiller» les emprunteurs.

Bouton retour en haut de la page
Fermer