BUT! 🔵 OM : MĂ©nès cible le problème n°1 cette saison et Ă©voque l’avenir de Longoria – Shango Media
Football-FRFootball-FRONT-FR

BUT! 🔵 OM : MĂ©nès cible le problème n°1 cette saison et Ă©voque l’avenir de Longoria

Zapping But! Football Club OM : les ultras ont-ils trop de pouvoir à l’Olympique de Marseille ?

Une seule victoire toutes compĂ©titions confondues depuis la mi-dĂ©cembre (cinq nuls, une dĂ©faite), l’Europe qui s’Ă©loigne, un Gattuso sans solution, un groupe sans ressort, des tensions persistantes avec les supporters, le fantasme d’une vente qui revient sans cesse, l’avenir de Pablo Longoria en suspens… Cette saison 2023-24 est bien chaotique pour l’OM ! InterrogĂ© sur ce sujet, Pierre MĂ©nès a ciblĂ© le problème numĂ©ro des PhocĂ©ens sur le terrain et Ă©voquĂ© l’avenir de leur prĂ©sident.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L’OLYMPIQUE DE MARSEILLE

« Le problème n°1 de cette Ă©quipe est l’indigence de sa ligne d’attaque »

« Le problème numĂ©ro un de cette Ă©quipe est l’indigence de sa ligne d’attaque. On s’aperçoit qu’Aubameyang est terriblement esseulĂ©. Ndiaye, c’est catastrophique ; Correa, c’est catastrophique ; le Camerounais, je n’ose mĂŞme pas prononcer son nom car je ne le connais pas… C’est très compliquĂ© de construire une ligne d’attaque potable avec cet effectif. Longoria ? Il est très probable que les incidents en dĂ©but de saison ont laissĂ© des traces indĂ©lĂ©biles chez Pablo. Après, ce ne sont pas les supporters qui lui ont demandĂ© de changer son Ă©quipe Ă  chaque dĂ©but de saison. Les responsabilitĂ©s sont donc partagĂ©es Ă  ce niveau. »

Rejoignez le fil But ! Football Club sur WhatsApp pour ne rien rater des grosses infos sur vos clubs favoris.

Podcast Men’s Up Life

Pour résumer

Pour Pierre MĂ©nès, l’Ă©quipe de l’OM cette saison a Ă©normĂ©ment de lacunes mais la principale rĂ©side au niveau de son animation offensive, oĂą Pierre-Emerick Aubameyang est très mal entourĂ©. Et cela est en partie de la faute de Pablo Longoria, que le journaliste voit partir en fin de saison.

Raphaël Nouet
Bouton retour en haut de la page
Fermer