BFM TV 🔵 « Que le village soit solidaire »: Ă  La Bouilladisse, des habitants espèrent un hommage au petit Emile – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

BFM TV 🔵 « Que le village soit solidaire »: à La Bouilladisse, des habitants espèrent un hommage au petit Emile

L’Ă©motion est forte Ă  La Bouilladisse (Bouches-du-RhĂ´ne), oĂą rĂ©sident les parents d’Émile, après la dĂ©couverte d’ossements appartenant au petit garçon au Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence). Le conseil municipal doit acter ce jeudi l’organisation ou non d’un moment de recueillement. RMC a pu rencontrer plusieurs habitants, favorables Ă  l’initiative.

Les habitants de La Bouilladisse (Bouches-du-Rhône), commune où vivait le petit Émile et sa famille, sont toujours bouleversés cinq jours après la découverte d’ossements appartenant au petit garçon au Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence).

JosĂ© Morales, le maire de cette petite ville situĂ©e Ă  30 minutes d’Aix-en-Provence, envisage d’organiser un hommage Ă  Émile, avec l’approbation de ses parents et de ses proches. Le conseil municipal doit confirmer ce jeudi si un moment de recueillement aura lieu dans le village.

« Dès qu’on voit un enfant, ça nous ramène Ă  ça et c’est insupportable »

Au cafĂ© de la commune, Marcel croise de temps en temps la famille d’Émile. Et le drame qui les touche le bouleverse. Alors si le maire organise un rassemblement qu’elle approuve, bien sĂ»r qu’il s’y rendra: « Oui, que le village soit solidaire de ces pauvres personnes », acquiesce-t-il au micro de RMC. « On se sent paralysĂ©. Dès qu’on voit un enfant, ça nous ramène Ă  ça et c’est insupportable », confie-t-il.

La mise au point du jour – Olivier Truchot sur la disparition d’Emile : "La thèse de l'accident est peut-être moins séduisante mais il faut arrêter les théories du complot" - 03/04
La mise au point du jour – Olivier Truchot sur la disparition d’Emile : « La thèse de l’accident est peut-ĂŞtre moins sĂ©duisante mais il faut arrĂŞter les thĂ©ories du complot » – 03/04

D’autres n’ont pas attendu de rassemblement officiel pour rendre hommage Ă  Émile. Joseph et son Ă©pouse sortent de l’église de la ville, oĂą une messe a Ă©tĂ© cĂ©lĂ©brĂ©e en l’honneur du petit garçon, mardi. Ils ont fait 60 km pour se recueillir dans cet endroit, oĂą un autel a Ă©tĂ© dressĂ© pour lui. « On a dĂ©posĂ© un cierge et on s’est recueilli. On a du mal Ă  retenir ses larmes », confient-ils.

« J’ai priĂ© pour les parents d’Émile »

Juste derrière eux, Marie-France sort Ă  son tour, les yeux humides. Cette grand-mère fuit la foule. Alors, elle ne pourrait pas participer Ă  un Ă©ventuel rassemblement, mais elle voulait honorer Emile Ă  sa manière. « C’est important d’avoir de l’empathie, c’est l’horreur pour les parents, j’ai priĂ© pour eux », explique-t-elle.

Sur le mĂŞme sujet

Pour l’instant, les parents d’Émile n’ont pas pris la parole publiquement. L’heure est au deuil, au recueillement et Ă  la prière, soulignait lundi leur avocat. 

Lucile Pascanet

Bouton retour en haut de la page
Fermer