BFM TV 🔵 Le premier CafĂ© Fnac ouvre ses portes Ă  Paris, un lieu hybride en phase de test – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

BFM TV 🔵 Le premier Café Fnac ouvre ses portes à Paris, un lieu hybride en phase de test

Le CafĂ© Fnac, lieu hybride entre l’espace culturel et point cafĂ© vient d’ouvrir ses portes Gare du Nord. Une boutique test lancĂ©e Ă  quelques jours des Jeux Olympiques.

Rendez-vous est donnĂ© voie 19, un peu Ă  la manière d’Harry Potter et de sa mystĂ©rieuse voie 9 3/4. Mais ici impossible de manquer, Ă  la sortie immĂ©diate des escalators depuis la station de mĂ©tro, le parallĂ©lĂ©pipède flanquĂ© du logo Fnac. Une nouvelle structure, toute en angles et panneaux miroir coiffe un espace Relay refait Ă  neuf, en plein cĹ“ur du Hall 1 de la Gare du Nord, Ă  Paris.

Le premier CafĂ© Fnac de France vient d’ouvrir ses portes. Son inauguration le 8 juillet est l’occasion de dĂ©couvrir un concept hybride.

Une offre littéraire et électronique très dense

Un lieu multifonctions, mi-espace culturel, mi-lieu de pause torrĂ©fiĂ©e, conçu pour rĂ©pondre aux attentes d’une clientèle « de consommateurs plus sophistiquĂ©s, plus tournĂ©s vers le digital, Ă  la recherche de solutions pour agrĂ©menter leur voyage », selon Vincent Romet, directeur gĂ©nĂ©ral de Lagardère Travel Retail, qui opère le lieu.

Café Fnac Gare du Nord
Café Fnac Gare du Nord © Marine Landau

Épousant la structure en voûte de la gare, ce nouveau lieu à la charpente de bois clair est accessible par le rez-de chaussée du Relay, après une courte volée de marches. Dans cet espace de 150 mètres carrés, on retrouve tous les codes Fnac, linéaires blancs et noirs, signalétique épurée, et rappel des bons plans avec le logo au carré jaune.

Dans l’angle, les rayonnages « tĂ©lĂ©phonie, accessoires, son, Ă©couteurs, casques » proposent des accessoires utiles aux voyageurs connectĂ©s: chargeurs rapides, clĂ©s USB ou Ă©couteurs sans fil. Un prĂ©sentoir dĂ©diĂ© propose Ă©galement une sĂ©lection de smartphones, aux prix Ă©levĂ©s en l’absence d’offre tĂ©lĂ©phonique associĂ©e.

La majeure partie de l’espace est occupĂ©e de livres, romans et bandes dessinĂ©es. Les Grimaldi, Dicker et Musso, en tĂŞte de gondole, laissent ensuite la place Ă  une sĂ©lection variĂ©e. Bandes dessinĂ©es, livres primĂ©s et guides de voyage se taillent la part belle. Sans oublier les fameux romans de gare, ceux qu’on achète le temps d’un trajet en train justement.

Café Fnac
Café Fnac © Agence Press for You

La sĂ©lection compte plus de 10.000 rĂ©fĂ©rences, une dĂ©monstration de force dans un espace qui reste modeste. C’est le distributeur de produits culturels qui est la force motrice derrière cet assortiment et qui opère les rĂ©assorts chaque semaine. « La proposition ici est l’antithèse d’un algorithme. Vous trouvez ici une hyperconcentration d’offres, et derrière il y a des femmes et des hommes qui y mettent leur savoir-faire », souligne François Gazuit, le directeur exploitation du groupe Fnac Darty.

« Derrière ce petit magasin, il ya tout le cœur de la Fnac qui bat. »

Il met aussi en Ă©vidence les possibilitĂ©s d’omnicanalitĂ© chères au groupe. Dans cet espace Fnac, un comptoir « click&connect » dans le prolongement du bloc cafĂ© permet de retirer des achats faits en ligne.

Un lieu hybride expérimental

Mais l’innovation de ce lieu, qui rejoint la vingtaine de Fnac dĂ©jĂ  opĂ©rĂ©e par Lagardère Travel Retail tient dans son aspect hybride. « Ce n’est pas seulement un point de vente, mais une vĂ©ritable expĂ©rience. Bien plus qu’un cafĂ©, un espace de convivialité », assure Julie Reiner, prĂ©sidente de la joint-venture Lagardère & Connexions.

Ă€ l’offre culturelle est adjointe une offre de restauration, de cafĂ©s et dĂ©clinaisons glacĂ©es, boissons fraĂ®ches, muffins et sandwichs. Une vingtaine de places assises le long de la verrière offre un point de vue idĂ©al surplombant le hall. Une façon de savourer son cafĂ© en regardant le grand tableau des dĂ©parts sans risquer de manquer son train.

Café Fnac - livres
CafĂ© Fnac – livres © Marine Landau

Cette rĂ©alisation qui a nĂ©cessitĂ© 18 mois de travaux, pilotĂ©s par l’architecte Patrick Bouchain, est portĂ©e en partenariat par Lagardère Travel Retail, Fnac Darty et la joint venture des deux sociĂ©tĂ©s, Lagardère & Connexions. Ce partenariat s’inscrit dans une tradition historique entre le rĂ©seau ferroviaire et le groupe Lagardère. La première librairie ferroviaire a en effet Ă©tĂ© crĂ©e en 1852 par Hachette dans la Gare de Lyon. La maison d’Ă©dition a ensuite Ă©tĂ© repris par Lagardère (ex-Matra) en 1980.

« Ces partenariats sont au cĹ“ur de la stratĂ©gie de Lagardère Travel Retail, confirme son directeur gĂ©nĂ©ral, qui porte la responsabilitĂ© de l’exploitation de la surface. Relay est un ancrage, certaines marques fortes sont opĂ©rĂ©es en association avec Relay. Mais ce peut aussi ĂŞtre fait de manière isolĂ©e. Les projets Ă  retenir sont Ă©valuĂ©s en terme de perfomance commerciale et de synergie opĂ©rationnelle ». Lagardère & Connexions avait ainsi lancĂ© en 2021 un concept novateur qui couplait assortiment Relay et espace de coworking Ă  Annemasse. Monop’daily bĂ©nĂ©ficie Ă©galement de corners dĂ©diĂ©s dans certains espaces Relay de gare.

Pour les rĂ©sultats attendus pour le CafĂ© Fnac, les directeurs sont prudents sur les objectifs. « Il n’y a pas de prochaine ouverture Ă  communiquer », rĂ©pond Julie Reiner, la prĂ©sidente de Lagardère & Connexions.

« C’est la satisfaction des consommateurs qui nous permettra de dire si l’expĂ©rience est concluante ou non ».

Après deux petites semaines d’ouverture, cette inauguration qui prĂ©cède de peu les JO, sera l’occasion de dĂ©montrer la pertinence du concept. Dans cette gare qui enregistre 700 000 passagers et visiteurs par jour, la petite boutique a valeur de crash test.

Marine Landau

Bouton retour en haut de la page
Fermer