BFM TV 🔵 « Je voulais les libĂ©rer du dĂ©mon »: un Sicilien tue sa femme et leurs deux fils – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

BFM TV 🔵 « Je voulais les libérer du démon »: un Sicilien tue sa femme et leurs deux fils

Giovanni Barreca, un maçon de 54 ans, a avouĂ© le meurtre de sa femme et ses deux fils dans le cadre d’une sĂ©ance d' »exorcisme ». Selon la presse italienne, le père de famille invoquait rĂ©gulièrement sur les rĂ©seaux sociaux le nom d’un pasteur Ă©vangĂ©lique autoproclamĂ©.

Un Sicilien a avouĂ© avoir tuĂ© sa femme et leurs deux fils, « possĂ©dĂ©s par le dĂ©mon » selon lui, une affaire empreinte de dĂ©rive sectaire, a indiquĂ© ce lundi 12 fĂ©vrier Ă  l’AFP un porte-parole des carabiniers.

Le triple meurtre est survenu la semaine dernière Ă  Altavilla Milicia, près de Palerme, dans le cadre d’une sĂ©ance d » »exorcisme », a prĂ©cisĂ© le porte-parole.

Giovanni Barreca, un maçon de 54 ans, a avoué devant les carabiniers avoir tué sa femme Antonella Salamone, 41 ans, et leurs fils Kevin, 16 ans, et Emanuel, 5 ans.

« Je voulais les libérer du démon », a expliqué ce fervent évangélique lors de son arrestation.

La communauté évangélique dénonce une « horreur »

L’aĂ®nĂ©e de 17 ans est la seule enfant du couple Ă  avoir survĂ©cu. Le corps en partie carbonisĂ© de la mère a Ă©tĂ© retrouvĂ© mi-enterrĂ© dans le jardin de leur maison. Les corps des enfants retrouvĂ©s dans leur lit portaient des marques de strangulation.

Selon la presse italienne, le père de famille invoquait rĂ©gulièrement sur les rĂ©seaux sociaux le nom d’un pasteur Ă©vangĂ©lique autoproclamĂ© originaire des Pouilles, très prĂ©sent lui sur Facebook et TikTok oĂą il se prĂ©tend capable de guĂ©rir ses fidèles et « chasser Satan ».

Les carabiniers cherchent Ă  dĂ©terminer son rĂ´le Ă©ventuel dans le passage Ă  l’acte du meurtrier prĂ©sumĂ©, ainsi que celui d’un couple d’amis de la famille, arrĂŞtĂ©s et Ă©crouĂ©s, soupçonnĂ©s, toujours selon la presse, de l’avoir incitĂ© Ă  tuer ses proches.

Ce couple appartient Ă  une communautĂ© Ă©vangĂ©lique, qui a dĂ©noncĂ© ce lundi « l’horreur » du triple homicide. « La communautĂ© Ă©vangĂ©lique d’Altavilla Milicia se distancie catĂ©goriquement de toute forme de violence », a-t-elle assurĂ© dans un communiquĂ©.

F.R. avec AFP

Bouton retour en haut de la page
Fermer