BFM TV 🔵 Dati apparaĂ®t dans une Ă©mission de rap, Bardella demande Ă  la ministre de la Culture de « s’expliquer » – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

BFM TV 🔵 Dati apparaĂ®t dans une Ă©mission de rap, Bardella demande Ă  la ministre de la Culture de « s’expliquer »

Le prĂ©sident du RN accuse la ministre de la Culture d’avoir participĂ© Ă  une Ă©mission qui est « le repaire d’un rappeur antisĂ©mite sous le coup d’une enquĂŞte pour apologie du terrorisme ».

Jordan Bardella demande Ă  Rachida Dati de « s’expliquer » ce mardi 13 fĂ©vrier, après que la ministre de la Culture a participĂ© la veille sur Twitch Ă  l’Ă©mission « DVM Show », consacrĂ©e au rap et aux musiques urbaines.

Problème selon le prĂ©sident du Rassemblement national: celle-ci, est le « repaire d’un rappeur antisĂ©mite sous le coup d’une enquĂŞte pour apologie du terrorisme après avoir, il y a quelques jours, glorifiĂ© l’attentat de Nice ».

Une allusion Ă  Freeze Corleone, qui a dĂ©jĂ  participĂ© au « DVM show ». L’artiste est effectivement visĂ© par une enquĂŞte prĂ©liminaire, comme l’avait appris BFM Nice CĂ´te d’Azur.

« La culture pour tous »

En cause, la chanson Haaland de l’Allemand Luciano, sortie vendredi 9 fĂ©vrier, dans laquelle il semble, Ă  demi-mot, faire rĂ©fĂ©rence Ă  l’attentat de Nice du 14 juillet 2016, qui avait fait 86 morts:

« En dĂ©fense j’suis Kalidou, t’es Lenglet. Burberry comme un grand-père anglais. J’arrive dans l’rap comme un camion qui bombarde Ă  fond sur la… », dit-il, sans Ă©voquer explicitement « la Promenade des Anglais ».

La veille, Rachida Dati a Ă©tĂ© chaudement applaudie lors de son arrivĂ©e au studio, Ă  Aulnay-sous-Bois, qui accueillait ce jour-lĂ  les chanteurs Dadju et Tayc. « Je m’Ă©tais engagĂ©e Ă  venir, et je trouve qu’on est bien accueilli », a-t-elle introduit, avant de saluer ses hĂ´tes du jour:

« Vous êtes la culture populaire. »

Et de dĂ©tailler: « C’est une culture qui parle Ă  toute une gĂ©nĂ©ration, bien au-delĂ  de la gĂ©nĂ©ration de ma fille, vous parlez aussi un peu Ă  moi. »

La maire du VIIe arrondissement de Paris a ensuite lancĂ© une invitation aux prĂ©sentateurs: « Moi, j’aimerais bien que vous me fassiez un VDM (sic) au ministère de la Culture », a-t-elle dit, Ă©corchant au passage le nom de l’Ă©mission qui signifie « devoir, valeur et moralité ».

« Mais on fait du bruit tu sais », lui a prĂ©cisĂ© l’un d’eux. Avant que l’intĂ©ressĂ©e ne rĂ©plique: « Un ministère de la Culture sans bruit, ce n’est pas un ministère de la Culture », sous les hourras du public sur place. Une façon pour Rachida Dati de donner corps Ă  son passage rue de Valois, qu’elle veut inscrire sous le signe de « la culture pour tous ».

Baptiste Farge

Bouton retour en haut de la page
Fermer