BFM TV 🔵 Après l’abandon de son projet de voiture, Apple lorgne sur les robots personnels – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

BFM TV 🔵 Après l’abandon de son projet de voiture, Apple lorgne sur les robots personnels

Après avoir abandonnĂ© son projet de voiture Ă©lectrique, Apple s’intĂ©resse aux robots de maison, selon Bloomberg.

Apple cherche Ă  se diversifier dans les robots de maison : le fabricant de l’iPhone a renoncĂ© Ă  construire une voiture, mais il explore dĂ©sormais des projets de robots autonomes pour les particuliers, d’après un article de Bloomberg publiĂ© mercredi.

Les ingĂ©nieurs d’Apple planchent notamment sur un robot mobile capable de suivre les utilisateurs chez eux, selon les sources anonymes de l’agence de presse. Ils cherchent aussi Ă  mettre au point un « appareil perfectionnĂ© Ă  poser sur un bureau, capable de dĂ©placer un Ă©cran » – mais ce projet « a Ă©tĂ© ajoutĂ© et retirĂ© de la feuille de route de l’entreprise au fil des annĂ©es », d’après l’article.

BientĂ´t des robots Ă  la place d’une voiture Ă©lectrique

Apple s’est imposĂ© dans les maisons et organisations d’abord grâce Ă  ses ordinateurs, puis avec ses iPod et surtout ses iPhone, qui dominent largement le marchĂ© des smartphones aux Etats-Unis. Ses tablettes, ses montres connectĂ©es et oreillettes sont aussi très rĂ©pandues, notamment chez les consommateurs possĂ©dant dĂ©jĂ  un appareil de la marque Ă  la pomme.

Mais le gĂ©ant de la Silicon Valley n’a pas sorti un nouvel appareil capable de donner le « la » Ă  tout un secteur depuis la montre Apple Watch. Son casque de rĂ©alitĂ©s mixtes (virtuelle et augmentĂ©e), commercialisĂ© depuis cette annĂ©e, l’Apple Vision Pro, arrive après ses concurrents et vise pour l’instant un public de professionnels.

En dĂ©but d’annĂ©e, Apple a renoncĂ© Ă  ses ambitions de construire une voiture Ă©lectrique, mettant fin Ă  un projet qui a connu de multiples rebondissements depuis dix ans.

Près de 2.000 employĂ©s de la firme californienne travaillaient sur ce projet tenu secret, selon Bloomberg, et une bonne partie d’entre eux ont Ă©tĂ© rĂ©affectĂ©s Ă  la conception et au dĂ©ploiement d’outils d’intelligence artificielle (IA) gĂ©nĂ©rative, le sujet qui domine largement le secteur des technologies depuis un an.

Apple n’a pas rĂ©pondu dans l’immĂ©diat Ă  une sollicitation de l’AFP.

K.D avec AFP

Bouton retour en haut de la page
Fermer