BFM BOURSE 🔵 CAC 40 : ZEW allemand et inflation amĂ©ricaine au menu – Shango Media
Finance-FR

BFM BOURSE 🔵 CAC 40 : ZEW allemand et inflation américaine au menu

(BFM Bourse) – Cet article, en accès libre, est produit par l’Ă©quipe de recherche en analyse et stratĂ©gie boursière de BFM Bourse. Pour ne manquer aucune opportunitĂ©, consultez l’intĂ©gralitĂ© des analyses et dĂ©couvrez nos portefeuilles en accĂ©dant Ă  notre espace Privilèges.

L’indice phare parisien a, dans des volumes d’Ă©changes timides, et en l’absence de repères des Bourses japonaise et chinoise, renouĂ© avec ses points hauts annuels, encouragĂ© par l’inoxydable avancĂ©e des valeurs technologiques amĂ©ricaines. Le marchĂ© rĂ©serve une bonne part de ses initiatives Ă  la sĂ©ance du jour, qui sera marquĂ©e par la publication de l’indice ZEW de confiance dans l’Ă©conomie allemande, mais surtout par les indices des prix Ă  la consommation outre Atlantique.

En ce qui concerne l’inflation amĂ©ricaine, les prix sont attendus en hausse de 2,9% en rythme annuel, alimentation et Ă©nergie incluses. Rendez-vous donc demain 14h30 pour prendre connaissance de la publication.

« La Fed est toujours Ă  5.25%-5.50% avec une absence de visibilitĂ© sur la date de la première baisse de taux ainsi que le rythme des baisses de taux en 2024. Le marchĂ© continue d’anticiper 5 baisses de taux de la Fed cette annĂ©e, via les Futures Fed Funds, alors que la Fed dans ses projections de dĂ©cembre anticipait seulement 3 baisses de 25 points de base », note Alexandre Baradez, analyste de marchĂ© pour IG France.

« Plusieurs membres de la Fed qui se sont exprimés ces dernières semaines penchent également pour ce scénario de 3 baisses de taux en 2024 et ne donnent pas de sentiment d’imminence pour la première baisse ».

A noter cĂ´tĂ© valeurs, le petit rebond de L’OrĂ©al (+2,4%), qui bĂ©nĂ©ficie de rachats Ă  bon compte après avoir Ă©tĂ© sanctionnĂ© vendredi (-7,6%), en raison d’une croissance dĂ©cevante au quatrième trimestre.

Le spécialiste de la distribution numérique de musique Believe voit son action être suspendue, sur un dernier cours de 12,40 euros vendredi soir. La société a indiqué lundi avoir reçu une offre de rachat au prix de 15 euros par action, offre qui émane conjointement de fonds et du PDG, Denis Ladegaillerie.

A noter que du cĂ´tĂ© des plus petites capitalisations, IDSud a repris sa cotation vendredi en toute fin de sĂ©ance et cote donc ce lundi. Le groupe a lancĂ© une offre publique de rachats d’actions et propose Ă  ses porteurs, plutĂ´t que des espèces sonnantes et trĂ©buchantes, des actions FDJ.

A suivre cette semaine la suite du bal des trimestriels des grands groupes, avec une avalanche jeudi (Stellantis, Airbus, Renault, Schneider Electric, Pernod Ricard, Orange…).

De l’autre cĂ´tĂ© de l’Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminĂ© la sĂ©ance de lundi en ordre dispersĂ©, le Dow Jones grappillant 0,32% et le Nasdaq Composite abandonnant 0,30%. Le S&P500, indice de rĂ©fĂ©rence de l’appĂ©tit pour le risque aux yeux des gĂ©rants de fonds, a terminĂ© sur une note Ă©tale, prĂ©servant le seuil hautement symbolique des 5 000 points.

Un point sur les autres classes d’actifs Ă  risque: vers 08h00 ce matin sur le marchĂ© des changes, la monnaie unique se traitait Ă  un niveau proche des 1,0780$. Le baril de WTI, l’un des baromètres de l’appĂ©tit pour le risque sur les marchĂ©s financiers, s’Ă©changeait autour de 77,20$.

A l’agenda ce mardi, Ă  suivre le ZEW allemand Ă  11h00 et les IPC (indices des prix Ă  la consommation) aux Etats-Unis Ă  14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le biseau (wedge) qui prĂ©dominait jusque lĂ  a Ă©tĂ© brisĂ© dans son Ă©lan par la formation d’un ample gap et d’un accroissement des gains en cours mĂŞme de sĂ©ance vendredi 26 janvier. C’est dĂ©sormais un dĂ©fi de taille qui attend le CAC: la crĂ©ation d’une sĂ©rie de records absolus. Pour ce faire, la participation des seuls secteurs du luxe et des spiritueux serait insuffisante.

Dans l’immĂ©diat, une respiration des cours est l’option privilĂ©giĂ©e sur cette dernière partie de la semaine. Avec un oeil attentif aux titres ayant le plus grimpĂ© depuis la mi-janvier. (LVMH, Hermès, Teleperformance, CapGemini, Safran ou encore Publicis).

Une première divergence entre cours et RSI, entre les deux derniers points hauts (14/12 et 31/01) devient nette.

Par ailleurs, une zone de rĂ©sistance se construit progressivement sur les sommets historiques, sous la forme d’un double sommet.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clĂ©s que nous avons identifiĂ©s, notre opinion est neutre sur l’indice CAC 40 Ă  court terme.

On prendra soin de noter qu’un franchissement des 7695.00 points raviverait la tension Ă  l’achat. Tandis qu’une rupture des 7406.00 points relancerait la pression vendeuse.

Graphique en données horaires

CAC 40 : ZEW allemand et inflation américaine au menu (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : ZEW allemand et inflation américaine au menu (©ProRealTime.com)

©2024 BFM Bourse

Bouton retour en haut de la page
Fermer