20 MINUTES 🔵 Un portrait officiel de Charles III vandalisĂ© par des militants animalistes – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

20 MINUTES 🔵 Un portrait officiel de Charles III vandalisé par des militants animalistes

«Oh shocking ! Â», comme on dit de l’autre cĂ´tĂ© de la Manche. Ce mardi, le portrait officiel du roi Charles III a Ă©tĂ© vandalisĂ© par des militants animalistes Ă  la Philip Mould Gallery de Londres oĂą il est exposĂ© depuis mi-mai. Dans une vidĂ©o mise en ligne sur X par le groupe Animal Rising, on voit deux activistes recouvrir la tĂŞte du souverain par le visage du personnage Wallace de Wallace et Gromit. Un message en forme de bulle dĂ©nonçant la « cruautĂ© Â» Ă  l’égard des animaux dans les fermes labellisĂ©es par la Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals a Ă©galement Ă©tĂ© collĂ© sur le tableau.

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Peint par le célèbre artiste britannique Jonathan Yeo, le portrait officiel de Charles III représente le roi en uniforme du régiment des Welsh Guards sur un fond rouge écarlate qui déborde sur sa silhouette. Il avait été commandé par la Compagnie des Drapiers, une des guildes commerçantes historiques de Londres, au siège de laquelle il sera ensuite exposé.

Des agneaux volés dans une propriété du roi

Organisation prĂ´nant la mise en place d’une sociĂ©tĂ© oĂą l’homme « partage une relation positive avec les animaux et la nature Â», Animal Rising vient de publier un rapport dĂ©nonçant les « souffrances animales et l’horrible cruautĂ© Â» dans plusieurs fermes dont les produits affichent le label de la RSCPA, censĂ© garantir de bonnes conditions d’élevage. Le roi Charles III, dĂ©fenseur de longue date de l’environnement et d’une agriculture plus durable, est le parrain de la RSCPA.

L’an dernier, des militantes d’Animal Rising avaient déjà volé trois agneaux dans le domaine de Sandringham, propriété du souverain dans le Norfolk, afin de dénoncer l’élevage d’animaux à des fins alimentaires.

Bouton retour en haut de la page
Fermer