20 MINUTES 🔵 Pourquoi les jeux mignons (mais pas gentils) ont-ils la cote ? – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

20 MINUTES 🔵 Pourquoi les jeux mignons (mais pas gentils) ont-ils la cote ?

A force, dans les jeux vidĂ©o, faire la guerre ou sauver le monde, ça peut finir par ĂŞtre stressant. Arrive le Wholesome Direct : chaque annĂ©e depuis 2020, Ă  l’occasion des annonces du Summer Game Fest, un collectif met en lumière les jeux mignons, relaxants ou positifs.

« Après avoir jouĂ© Ă  des RPG ou MMO ou il y avait « baston » Ă  foison, je suis passĂ© Ă  des jeux plus softs Â», illustre HervĂ©, un lecteur qui a rĂ©pondu Ă  notre appel Ă  tĂ©moignages. Dans celui-ci, on retrouve toutes sortes de recommandations : Rime, Stray, Kena, Dreams, It Takes Two, ainsi que le jeu le plus connu dans cette catĂ©gorie, Animal Crossing. La simulation de vie sur une Ă®le peuplĂ©e d’animaux mignons, sortie sur Switch pile Ă  temps pour le premier confinement liĂ© au Covid-19 en 2020, et vendu Ă  45 millions d’exemplaires, a sans doute participĂ©, avec Stardew Valley en 2016, au renouveau des jeux relaxants.

Un genre large et difficile à décrire

Mais comment dĂ©finir ce type de jeu oĂą on voit aussi bien du jardinage que des expĂ©riences narratives ou des jeux de plateforme ? « Pour nous, ça invoque une idĂ©e de sĂ©curitĂ© et d’espoir, de compassion et de choix, et d’une participation active Ă  rendre le monde meilleur Â», juge Matthew Taylor, fondateur du collectif Wholesome Game Ă  l’origine du Wholesome Direct. Une description qui correspond bien Ă  ce qu’essaient de faire les Français de PlaneToast avec Caravan SandWitch, prĂ©sentĂ© en vidĂ©o samedi. « Ce qu’on veut faire, c’est un jeu qui met en avant les dangers du capitalisme sur la nature et la vie en communautĂ©, prĂ©sente Emi, directrice crĂ©ative du jeu. Ce qui nous intĂ©resse dans le wholesome, c’est de prendre soin des joueurs et des joueuses. Il y a beaucoup de jeux qui ne proposent pas beaucoup d’avenir positif ou d’espoir. On a voulu crĂ©er quelque chose qui permet de prendre soin de notre Ă©co-anxiĂ©tĂ©, par exemple, et puis de se crĂ©er une sorte de safe space en matière d’inclusion. Â»

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Dans la forme aussi, les jeux bienveillants n’ont rien Ă  voir les uns avec les autres. « J’ai un penchant pour les jeux calmes comme Journey ou Flower, partage Justine dans notre appel Ă  tĂ©moignages. Ils sont sans dialogue, il n’y a que la musique – magnifique – qui aide au rythme du jeu. Le gameplay est simple, le jeu facile donc il n’y a aucune raison de se prendre la tĂŞte. Â» Et le gameplay, c’est l’un des dĂ©fis lorsqu’on veut crĂ©er une expĂ©rience avec un message fort. « Il y a l’énorme risque de faire un jeu qui n’est pas fun, de perdre l’aspect gameplay pour mettre en avant nos messages, juge Adrien, directeur technique. Il y a toujours l’aspect de l’amusement qui doit donner envie de prendre la manette et d’aller dans cet univers. Et une fois que les gens s’amusent, on peut commencer Ă  raconter un petit peu notre vision du monde. Â»

Une dynamique depuis la pandémie de Covid-19

La vision du monde de ces dĂ©veloppeurs indĂ©pendants, le Wholesome Direct la partage depuis 2020. Mais la tendance de ce type de jeux est plus difficile Ă  dater. « Les Sims, Animal Crossing, c’est super vieux. Ça a toujours existĂ©, estime Adrien. Peut-ĂŞtre qu’aujourd’hui, le marchĂ© wholesome, mais celui du jeu vidĂ©o en gĂ©nĂ©ral aussi. Il y a des facteurs qui ont favorisĂ© ça, comme la pandĂ©mie, mais c’est plus une rĂ©actualisation d’un genre dĂ©jĂ  existant. Â» « Je pense que c’est peut-ĂŞtre le cĂ´tĂ© conscientisation du genre awesome qui est rĂ©cente, enchaĂ®ne Emi. Le Wholesome Direct, pour moi, a vraiment participĂ© Ă  ça, mais aussi la crĂ©ation globale de plein de communautĂ©s en ligne. Â» « Je pense que ces joueurs ont toujours Ă©tĂ© lĂ , et que c’est maintenant que l’on s’adresse de plus en plus Ă  eux Â», estime pour sa part Jenny Windom, prĂ©sentatrice du Wholesome Direct.

Cet univers s’adresse avec bienveillance aux joueurs, mais aussi aux dĂ©veloppeurs. « Ces jeux sont faits par des Ă©quipes qui ne se retrouvaient pas ailleurs Â», poursuit la prĂ©sentatrice. Et cela se traduit aussi par de bonnes pratiques au travail. « C’est dur de faire vĹ“u de bienveillance en ne l’étant pas du tout ! Â», lance Adrien. « On a essayĂ© de favoriser des gens qui matchaient avec notre projet et favoriser la diversitĂ© dans l’équipe, prĂ©cise Emi. On a rĂ©duit le temps de travail Ă  32h30. On a essayĂ© d’être au maximum Ă  l’écoute de l’équipe. Après, ça n’a pas toujours marchĂ©, c’était une des plus grosses difficultĂ©s de cette production. Â»

Trop de mignon tue le mignon

Autre difficultĂ© : trop de mignon tue le mignon. Comme toutes les Ă©tiquettes, wholesome peut devenir aussi bien un atout qu’un boulet. « Ă‡a nous a mĂŞme posĂ© des problèmes au sein de l’équipe sur la vision du jeu, regrette Emi. Les gens ne vont pas forcĂ©ment saisir le cĂ´tĂ© sĂ©rieux du jeu, dans le sens oĂą c’est mignon. L’accent est mis sur la communautĂ©, mais on veut parler du vrai monde, parce que c’est aussi ça qui nous intĂ©resse. On tombe très facilement dans cet ultra wholesome qui va Ă  cette positivitĂ© toxique. Â» Au milieu de centaines de jeux, pas Ă©vident aussi de ne pas ĂŞtre noyĂ© dans la masse. « Il y a aussi de la saturation dans d’autres genres. Je pense que le secteur est encore en train de s’habituer Ă  voir ces jeux recevoir autant d’exposition, complète Jenny Windom. On est content de voir que le Wholesome Direct permet Ă  des gens de dĂ©couvrir ce secteur, qui vont ensuite jouer voire faire des jeux. Â»

Et pour s’initier Ă  ce style en 2024, ce ne sont pas les jeux qui manquent. Parmi les oeuvres prĂ©sentĂ©es cette annĂ©e, les membres de Wholesome Collective ont eu un coup de coeur pour Palace on the Hill, un jeu d’aventure qui se dĂ©roule en Inde, et Discounty, un jeu presque parodique qui pousse la gestion d’un petit supermarchĂ© mignon Ă  l’extrĂŞme. Caravan SandWitch, pour sa part, propose une dĂ©mo gratuite sur Steam. Les joueurs n’ont plus qu’à monter Ă  bord du minivan.

Bouton retour en haut de la page
Fermer