20 MINUTES 🔵 On sait enfin comment utiliser ou revendre ses billets pour les JO de Paris – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

20 MINUTES 🔵 On sait enfin comment utiliser ou revendre ses billets pour les JO de Paris

Quelque 8,2 millions de billets pour les Jeux olympiques (26 juillet – 11 aoĂ»t) et 900.000 tickets pour les Jeux paralympiques (28 aoĂ»t – 8 septembre) ont Ă©tĂ© Ă©coulĂ©s jusqu’alors, selon les organisateurs. Mais reste dĂ©sormais Ă  savoir comment les utiliser. C’est bien simple : tout doit passer par l’application Billetterie Paris 2024, disponible en français et en anglais depuis ce mercredi.

Sans smartphone, point de salut

Si pour vous, un téléphone ne sert qu’à passer des appels, ou à la limite à envoyer des SMS, un gros souci va se poser. En effet, quoi que vous comptiez faire de vos chers sésames, vous devez au préalable télécharger l’appli officielle et donc, disposer d’un smartphone. Pour se connecter, il faudra se servir des mêmes identifiants qui vous ont permis d’acheter vos précieux.

En cliquant sur la session que vous souhaitez (athlĂ©tisme du 3 aoĂ»t Ă  10 heures au Stade de France, par exemple), vous accĂ©derez au (x) ticket(s) correspondant. Pour l’heure, cela ne concerne que les Ă©preuves sportives. Les billets pour la cĂ©rĂ©monie d’ouverture ne seront accessibles que dans environ un mois.

« Un QR code très sĂ©curisĂ© sera activĂ© quelques heures avant la session, qu’il faudra prĂ©senter au contrĂ´le d’accès Â», explique Gabrielle Moati, manager billetterie et expĂ©rience client de Paris 2024. LĂ  encore, il vous faudra ĂŞtre en possession d’au moins un smartphone par groupe de personnes. Un QR code prĂ©sentĂ© sur une feuille de papier imprimĂ©e sera refusĂ©.

Comment transfĂ©rer un ou des billet(s) ?

Finalement, vous ne pourrez pas vous dĂ©placer Ă  Paris mais vous avez de la famille dans la capitale qui se ferait une joie d’aller voir Ă  votre place de l’escalade ou du pentathlon moderne ? Ou alors vous avez prĂ©vu de longue date d’offrir Ă  votre tonton un billet pour le match de hockey sur gazon que vous avez achetĂ© il y a dĂ©jĂ  plusieurs mois ?

Encore une fois, il faut passer par l’application pour sélectionner le bénéficiaire de votre choix, qui devra également télécharger l’appli et se créer un compte Paris 2024 si ce n’est pas déjà fait. Le transfert peut se faire par courrier électronique, SMS ou WhatsApp.

« Il faut le faire en amont, dès que possible, pour que le bĂ©nĂ©ficiaire puisse avoir accès Ă  toutes les informations et pour une question de fluiditĂ© Â», recommandent les organisateurs. A noter que les bĂ©nĂ©ficiaires ne pourront pas Ă  leur tour transfĂ©rer un billet ou le vendre. C’est l’acheteur qui garde la main.

Comment les vendre (ou en acheter) ?

C’est LA grosse interrogation de pas mal de possesseurs de billets. Par exemple ceux de la toute première phase de vente, obligĂ©s de prendre un pack de trois sports diffĂ©rents mĂŞme s’ils n’étaient intĂ©ressĂ©s que par un seul. Il n’existe qu’un moyen lĂ©gal. Dans l’appli, il suffit de cliquer sur « revendre Â» et de sĂ©lectionner le ou les ticket(s) dont on ne veut plus. « On ne peut pas fixer librement le prix, c’est forcĂ©ment la valeur faciale du billet Â», prĂ©cise MichaĂ«l AloĂŻsio, directeur gĂ©nĂ©ral dĂ©lĂ©guĂ© de Paris 2024.

Mais attention, nouvelle règle ! Des frais de dossier s’appliquent : ils s’élèvent Ă  5 % pour les vendeurs, et Ă  10 % pour les acheteurs, qui ne disposent que de la carte bancaire comme moyen de paiement. « Si j’ai achetĂ© le billet 50 euros, la personne qui va me l’acheter sur la plateforme va payer 55 euros, et je serai amputĂ© de 5 % du prix du billet Â», reprend MichaĂ«l AloĂŻsio. Dans ce cas, l’acheteur initial perdra 2,50 euros dans l’affaire et touchera 47,50 euros, quasi immĂ©diatement ou au plus tard 45 jours après l’opĂ©ration, selon la cĂ©lĂ©ritĂ© de sa banque.

Par ailleurs, les places enfants ne peuvent être revendues qu’avec les places adultes comprises dans la même offre famille. Même restriction pour les billets accompagnateurs, indissociables des billets PSH (personnes en situation de handicap) ou PFR (personnes en fauteuil roulant) avec lesquels ils ont été achetés. Enfin, la revente doit avoir lieu au plus tard 12 heures avant le début de la session. Mais en cas d’empêchement de dernière minute, il sera toujours possible de transférer un ticket à une connaissance.

Bouton retour en haut de la page
Fermer