20 MINUTES 🔵 Le LiFi Ă  bord d’Ariane 6 va-t-il prochainement remplacer notre Wifi ? – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

20 MINUTES 🔵 Le LiFi à bord d’Ariane 6 va-t-il prochainement remplacer notre Wifi ?

10, 9, 8 7… 2, 1, Top ! DĂ©collage du Lifi Ă  bord d’Ariane 6, dont le premier vol ce 9 juillet a Ă©tĂ© couronnĂ© de succès. Le LiFi ? Comme son nom complet l’indique (LiFi est la version abrĂ©gĂ©e de « Light Fidelity Â»), cette technologie de communication fait appel Ă  la lumière. Que vient-il faire dans la nouvelle fusĂ©e de l’Agence spatiale europĂ©enne (ESA) ? Et pourrons-nous bientĂ´t l’adopter Ă  la maison ? 20 Minutes vous connecte !

Invisible et sans brouillage possible

Cela fait plus de dix ans que l’on en entend parler, mais cette fois, le LiFi est bel et bien au cĹ“ur de l’actualitĂ©. EmbarquĂ©e Ă  bord de la fusĂ©e Ariane 6, cette technologie de communication utilise la lumière pour transmettre ses donnĂ©es. « C’est un peu comme lorsque l’on communique en Morse. Avec le LiFi, nous utilisons des LED qui clignotent trente millions de fois par seconde. C’est invisible Ă  l’œil nu, rapide (jusqu’à 5Gbps, l’équivalent d’un bon accès fibre), très sĂ©curisĂ© et sans brouillage possible Â», explique Ă  20 Minutes Benjamin Azoulay, le PDG d’Oledcomm, dont la solution LiFi a pris place Ă  bord d’Ariane 6.

Si ce n’est ici qu’à titre de « dĂ©mo Â», après avoir dĂ©jĂ  mis en orbite un module LiFi Ă  bord d’un satellite lancĂ© le 9 avril 2023 par SpaceX, les espoirs placĂ©s dans le LiFi par Oledcomm sont colossaux. La raison ? Le LiFi coupe les câbles.

10 kilos de câbles en moins par satellite

« Ă€ bord des lanceurs et des satellites, le LiFi permet de supprimer des câbles entre les Ă©quipements et de s’affranchir d’importants problèmes de poids Â», dĂ©crypte Benjamin Azoulay. Et pour cause, chaque kilo Ă  mettre en orbite coĂ»te environ 50 kg de carburant ! « Soit entre 5.000 et 15.000 dollars selon les lanceurs Â», assure le PDG d’Oledcomm qui Ă©value Ă  10 kilos le poids des câbles data que sa solution peut supprimer dans un satellite qui en comporte environ 65.

Sur Ariane 6, les câbles qui se sectionnent au moment de la sĂ©paration des deux Ă©tages de la fusĂ©e pourront ainsi ĂŞtre supprimĂ©s. Alors, quel retour d’expĂ©rience autour du LiFi sur le premier vol de la fusĂ©e ? « Il faut encore attendre quelques jours pour le savoir, le temps de recevoir ce que l’on appelle les « Flight Heritages Â» -les rapports de vol-, mais on est très confiants Â», s’enthousiasme Benjamin Azoulay, le PDG d’Oledcomm.

Le LiFi de la société française Oledcomm rejoint les «passagers» embarqués à bord de la fusée Ariane 6.
Le LiFi de la sociĂ©tĂ© française Oledcomm rejoint les «passagers» embarquĂ©s Ă  bord de la fusĂ©e Ariane 6. - Esa

Connexions sécurisées, télémédecine et gaming

Peut-on imaginer la technologie LiFi investir nos intĂ©rieurs ? « Attention, cette technologie est très directive, il s’agit de point Ă  point Â», explique de son cĂ´tĂ© Lionel Paris, expert produits rĂ©seaux pour Netgear. Autrement dit, pour capter le signal LiFi, il faut se situer face Ă  sa source Ă©mettrice et ne pas bouger. Et pour le moment, aucun Ă©quipement grand public n’est en mesure de capter le LiFi.

Une simple source lumineuse permet grâce au LiFi des communications totalement sécurisées.
Une simple source lumineuse permet grâce au LiFi des communications totalement sĂ©curisĂ©es. - Oledcomm

Mais pour cela, il faudrait que nos smartphones ou tablettes soient Ă©quipĂ©s d’une puce spĂ©cifique. « Cela prendra du temps, bien que nous travaillions dĂ©jĂ  sur cette question avec des fabricants de smartphones Â», explique Benjamin Azoulay. Quand bien mĂŞme, Ă  quoi pourrait bien servir du LiFi chez soi, en plus du Wifi ? Ă€ des connexions professionnelles sĂ©curisĂ©es, le LiFi n’étant pas hackable ; Ă  de la tĂ©lĂ©mĂ©decine… mais aussi Ă  du gaming ! Avec sa très faible latence, le LiFi permettrait ainsi de jouer en rĂ©seau, sans s’encombrer des câbles de son ordinateur. Mais, « qui veut vraiment ĂŞtre connectĂ© en position statique Ă  la maison ? Il faudrait une sorte de rĂ©seau Mesh intĂ©grĂ© Ă  la norme Â», s’interroge Lionel Paris, de Netgear. Soit une solution qui fasse office de rĂ©pĂ©teur LiFi pour en Ă©tendre la portĂ©e.

En 2030… sur la Lune !

En attendant, c’est dans les transports que le LiFi pourrait trouver toute sa lĂ©gitimitĂ© : en avion, Ă  bord d’un train, ou pourquoi pas en voiture. C’est aussi l’ArmĂ©e qui s’intĂ©resse de très près Ă  cette technologique qui ne laisse pas de trace. Oledcomm devrait prochainement dĂ©ployer pour l’ArmĂ©e française ses solutions Ă  grande Ă©chelle en les intĂ©grant aux postes de commandement mobiles. SĂ©curisation des Ă©changes et absence de câbles en sont les avantages Ă©vidents.

Et si l’on se projette un peu plus loin, la sociĂ©tĂ© du plateau de Saclay (78) entend bien viser la Lune. « On travaille sur des projets pour l’équipement des prochaines stations lunaires afin que leurs futurs habitants puissent communiquer en LiFi Â», explique Benjamin Azoulay. Mais ce ne sera pas avant 2030.

Bouton retour en haut de la page
Fermer