20 MINUTES 🔵 Le fils Biden reconnu coupable de dĂ©tention illĂ©gale d’arme Ă  feu – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

20 MINUTES 🔵 Le fils Biden reconnu coupable de détention illégale d’arme à feu

JugĂ© par le tribunal pĂ©nal fĂ©dĂ©ral de Wilmington (Delaware), Hunter Biden, le fils de Joe Biden, a Ă©tĂ© reconnu coupable mardi de mensonges et de dĂ©tention illĂ©gale d’arme Ă  feu en 2018, sur fond d’addictions aux drogues. C’est la première condamnation pĂ©nale contre un enfant d’un prĂ©sident en exercice.

L’annonce du verdict est tombée le jour même où le président des Etats-Unis doit prononcer un discours sur la limitation de la prolifération des armes à feu sur le territoire américain.

Hunter Biden plaide non coupable

Après 15 jours de dĂ©bats, le jury composĂ© de 12 personnes a rĂ©pondu « oui Â» aux trois chefs d’accusation : deux sur des mensonges dans les documents nĂ©cessaires Ă  l’achat d’un revolver de type Colt Cobra en octobre 2018 et un troisième sur sa dĂ©tention illĂ©gale. Hunter Biden n’a pas tĂ©moignĂ© et, surtout, il a plaidĂ© non coupable. Il encourt une peine de prison allant jusqu’à 25 ans. Le juge pourra toutefois prononcer une peine alternative.

Pour le moment, aucune date de condamnation n’a Ă©tĂ© fixĂ©e par le tribunal. Selon CNN, ses avocats vont probablement prĂ©parer une sĂ©rie d’appels. Le fils du prĂ©sident n’en a pas encore fini avec la justice. Le 5 septembre prochain, il comparaĂ®tra devant un tribunal de Californie pour s’être soustrait Ă  l’obligation de payer 1,4 million de dollars d’impĂ´ts.

Le camp de Donald Trump se lâche

Dans un communiquĂ©, Joe Biden a fait savoir qu’il « accepterait l’issue Â» du procès contre son fils et qu’il « continuerait Ă  respecter la procĂ©dure judiciaire Â». « Jill et moi-mĂŞme serons toujours lĂ  pour Hunter (…). Cela ne changera jamais Â», a encore assurĂ© le prĂ©sident amĂ©ricain, rĂ©pĂ©tant qu’il « aimait Â» son fils et qu’il Ă©tait « fier Â» de lui.

Les rĂ©publicains ont affichĂ© leur satisfaction. « Le verdict d’aujourd’hui est un pas vers la responsabilisation Â», a dĂ©clarĂ© James Comer, prĂ©sident de la commission de surveillance de la Chambre des reprĂ©sentants, dans un communiquĂ©. Du cĂ´tĂ© de Donald Trump, le porte-parole de la campagne s’en est directement pris Ă  l’ensemble de la famille Biden.

Tout savoir sur la campagne présidentielle US

« Ce procès n’a Ă©tĂ© rien d’autre qu’une distraction par rapport aux vĂ©ritables crimes de la famille criminelle Biden, qui a engrangĂ© des dizaines de millions de dollars de la Chine, de la Russie et de l’Ukraine. Le règne de Joe Biden « le vĂ©reux Â» (…) prendra fin le 5 novembre, et plus jamais un Biden ne vendra l’accès au gouvernement Ă  des fins de profit personnel Â», est-il Ă©crit dans un communiquĂ© que CNN s’est procurĂ©.

Bouton retour en haut de la page
Fermer