20 MINUTES 🔵 Joe Biden donnera une confĂ©rence de presse « de grand garçon » – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

20 MINUTES 🔵 Joe Biden donnera une conférence de presse « de grand garçon »

Joe Biden, dont l’Ă©tat de santĂ© inquiète grandement, joue sa survie politique Ă  chaque apparition publique. Et ce jeudi s’annonce comme une journĂ©e Ă  haut risque : il doit donner une confĂ©rence de presse, un exercice qu’il n’affectionne pas. Et ce sera « une confĂ©rence de presse de grand garçon Â», promet la Maison Blanche, sans plus de dĂ©tails sur la durĂ©e ou le dĂ©roulement.

Cette expression curieuse vise sans doute Ă  distinguer ce rendez-vous des courtes sĂ©ances de questions/rĂ©ponses bien balisĂ©es auxquelles le prĂ©sident amĂ©ricain se prĂŞte gĂ©nĂ©ralement en compagnie des dirigeants Ă©trangers qu’il reçoit, et lors desquelles quatre journalistes au total, dĂ©signĂ©s Ă  l’avance, posent des questions.

Cette fois, en marge du sommet de l’Otan, Joe Biden devra avoir de la rĂ©partie, s’exprimer clairement, d’une voix assurĂ©e, sans notes et sans prompteur. En somme, tout ce qu’il a Ă©tĂ© incapable de faire le 27 juin dernier pendant un dĂ©bat face Ă  son adversaire rĂ©publicain Donald Trump.

Crainte pour la présidentielle

Le dĂ©mocrate de 81 ans n’a pas rĂ©ussi depuis ce duel tĂ©lĂ©visĂ© calamiteux Ă  apaiser les doutes qui rongent son parti. Mercredi, Peter Welch, du Vermont, est le premier sĂ©nateur dĂ©mocrate Ă  l’avoir appelĂ© directement Ă  « se retirer de la course Â» Ă  la Maison Blanche, « pour le bien du pays Â». Plusieurs Ă©lus de l’autre chambre du Congrès, la Chambre des reprĂ©sentants, ont fait de mĂŞme. Ils ont Ă©tĂ© rejoints mercredi par l’acteur George Clooney, un fervent dĂ©mocrate et un puissant mobilisateur de financements.

De grands noms du parti – comme l’ancienne prĂ©sidente de la Chambre des reprĂ©sentants Nancy Pelosi – appellent avec insistance le prĂ©sident amĂ©ricain Ă  « prendre une dĂ©cision Â». Sous-entendant que celle qu’il a dĂ©jĂ  prise, Ă  savoir rester en course, n’est forcĂ©ment pas la bonne.

Le mĂ©dia en ligne Axios a rapportĂ© mercredi que le chef de la majoritĂ© au SĂ©nat, Chuck Schumer, avait Ă©galement signalĂ© en privĂ© Ă  des donateurs qu’il Ă©tait ouvert Ă  l’idĂ©e de remplacer Biden.Mais dans un communiquĂ© diffusĂ© par son bureau mercredi soir, il a affirmĂ© soutenir le prĂ©sident Biden et ĂŞtre « dĂ©terminĂ© Ă  faire en sorte que Donald Trump soit battu en novembre. Â»

Bouton retour en haut de la page
Fermer