20 MINUTES 🔵 Ă€ Lyon, les grosses voitures paieront plus cher pour stationner dès cet Ă©tĂ© – Shango Media
General-FRNews-FRONT-FR

20 MINUTES 🔵 À Lyon, les grosses voitures paieront plus cher pour stationner dès cet été

C’est une « première mondiale Â», selon Valentin Lungenstrass, adjoint au maire de Lyon, dĂ©lĂ©guĂ© aux mobilitĂ©s, Ă  la logistique urbaine et aux espaces publics. Mardi, il a prĂ©sentĂ© la « tarification progressive Â» du stationnement des vĂ©hicules Ă  Lyon, qui sera mise en place Ă  partir du mois de juin. D’après lui, c’est « un système complet, plus juste, prenant en compte le poids et la motorisation des vĂ©hicules Â». Concrètement, comment ça se prĂ©sente ? 20 Minutes vous dĂ©cortique ce « modèle innovant Â».

Pour les Lyonnaises et les Lyonnais

Ă€ la place d’avoir un tarif unique Ă  20 euros par mois pour stationner près de son domicile, trois options, en fonction de sa voiture – mais aussi de sa situation familiale –, vont ĂŞtre appliquĂ©es. Ainsi, les vĂ©hicules Ă©lectriques et les vĂ©hicules thermiques de moins de 1.000 kg bĂ©nĂ©ficieront du tarif rĂ©duit Ă  15 euros par mois tout comme « les familles et foyers les plus modestes [3 enfants Ă  charge ou plus et les rĂ©sidents aux plus faibles revenus, c’est-Ă -dire, les tranches 1 Ă  3 du quotient familial municipal], quel que soit leur vĂ©hicule Â».

Deuxième option : le tarif standard Ă  30 euros par mois. Il concerne les vĂ©hicules de 1.000 Ă  1.525 kg et les hybrides rechargeables (jusqu’à 1.900 kg). Les vĂ©hicules les plus encombrants (de plus de 1.525 kg), les hybrides rechargeables de plus de 1.900 kg et les Ă©lectriques de plus de 2.100 kg, paieront, quant Ă  eux, 45 euros par mois. D’après la municipalitĂ©, 60 % des familles lyonnaises sont concernĂ©es par le premier tarif.

Pour les visiteurs

De la mĂŞme manière que pour les rĂ©sidents, les vĂ©hicules garĂ©s occasionnellement sur le territoire lyonnais vont devoir s’adapter Ă  la tarification progressive « rĂ©duite Â», « standard Â» ou « majorĂ©e Â». Finito donc les tarifs « tempo Â» et « presto Â». Par exemple, pour sept heures de stationnement, les vĂ©hicules qui correspondent aux critères du tarif « rĂ©duit Â» – qui sont les mĂŞmes que pour les rĂ©sidents – paieront 18 euros pour stationner, ceux du tarif « standard Â», 26 euros. Et pour ceux de la catĂ©gorie « majorĂ©e Â», les sept heures coĂ»teront 39 euros.

Selon les estimations, 20 % des automobilistes « visiteurs Â» seront concernĂ©s par le tarif rĂ©duit, 65 % par le tarif standard et 15 % par le tarif majorĂ©, d’après la ville de Lyon.

Pour les professionnels

Enfin, et parce que « depuis le dĂ©but du mandat, les commerçants et artisans ont souvent indiquĂ© des difficultĂ©s de stationnement du fait de dispositifs tarifaires non adaptĂ©s Ă  leurs besoins, avec pour consĂ©quence une difficultĂ© Ă  intervenir en ville Â», la nouvelle tarification prend en compte les professionnels.

Ă€ partir de juin 2024, les mĂ©tiers dits du « dĂ©pannage urgent Â» pourront bĂ©nĂ©ficier d’un abonnement annuel, qui dĂ©pendra si les modèles sont Ă©lectriques ou non. « Plusieurs abonnements seront possibles pour une mĂŞme entreprise Â», prĂ©cise la mairie. MĂŞme chose pour les vĂ©hicules de chantiers. Et pour les artisans et commerçants, un nouveau tarif va ĂŞtre mis en place. « Ce dispositif leur permettra de stationner leur vĂ©hicule dans le secteur rĂ©sident correspondant au lieu du commerce ou de leur atelier. Ce tarif spĂ©cifique sera rĂ©servĂ© Ă  un seul vĂ©hicule de la catĂ©gorie N1 (utilitaire lĂ©ger de moins de 3,5 t) Â», indique la ville. Autre changement, le tarif professionnel « santĂ© Â» sera dĂ©sormais disponible pour les auxiliaires de vie ainsi qu’à d’autres mĂ©tiers du domaine comme les podologues, les physiothĂ©rapeutes, les ergothĂ©rapeutes, les urgences vĂ©tĂ©rinaires, les ostĂ©opathes et les psychomotriciens.

Cette nouvelle tarification progressive sera prĂ©sentĂ©e lors du conseil municipal du 21 mars 2024 pour une mise en place en juin.

Bouton retour en haut de la page
Fermer